Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les Sponsors officiels

logo2 twinner  logo meta aventure (1) Logo-Quadri Coureurs 

 

 

logo campènes

L'équipe des CTD

photo-groupe-retouchee-copie-1.jpg

- les membres

- les records

- le staff technique

Archives D'articles

Le sponsor du mois

14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 22:14

 

Le jour où j'ai suivi JC ( petit résumé d'Olivier)

 

Ma saison 2014 de trail est lancée depuis ce dimanche à,Pierre fontaine les Varans.

Et quoi de mieux pour se remettre dans l'ambiance, qu'une course en duo entre courstoutdoubs

Et ce dimanche 13 avril restera le jour où j'ai suivi JC. N'y voyez pas une quelconque rencontre spirituelle  avec Jésus Christ au fin fond d'une forêt du Doubs mais juste la satisfaction d'avoir réussi à suivre Jean Christophe tout le long d'un trail de 25km.   

Cela faisit vraiment très longtemps que cela ne m'était pas arrivé. Et côté révélation et plaisir absolu c'est vraiment pas mal.

Et puis, non seulement je l'ai suivi mais en plus j'ai souvent été devant, voire à le motiver dans les derniers km. Alors du coup je me suis empressé d'écrire mon article avant lui,  car comme titre de résumé , le jour où j'ai suivi JC, c'est quand même mieux que le jour où je me suis fait tirer par Olivier. Et ça il était capable de l'écrire le bougre.

Côté course : un réel plaisir de courir à deux dans des paysages magnifique, une météo parfaite et un tracé varié, valloné et super agréable.

Bref je me suis eclaté pendant 2h30 ou plutôt 2h20 car lescrampes sont venuses me rappeler que gambader des heures dans la nature, ça use les cuisses et les mollets.

 

Le résumé de Patricia

Dimanche matin nous voilà au départ du Reverotrail à Pierrefontaine les Varans (25), 25kms et 950m dev+.


Beau temps, terrain sec, température idéale, une belle journée en perspective!
Cette année, l'organisation innove avec un format en duotrail uniquement, on court tous en binôme avec une puce pour 2.
Ma partenaire sera Carole, en remplacement de Dorothée, malade.

On se met d'accord pour une sortie longue, sans pression mais je me méfie car elle a déjà une préparation marathon dans les jambes (Barcelone en mars en 3h41).

C'est parti pour un magnifique parcours : des bosses, de belles grimpettes agrippées à la corde, des descentes pas trop raides, des singles très roulants en sous bois ( le pied!), des traversées de prairies parsemées de pissenlits...
On s'émerveille et on papote, on papote... ( c'est la passion de Carole), du coup je vais peut être moins vite que je ne le pourrais car parler, c'est convivial mais ça me fait monter le cardio de +5 de FCmax et c'est pas du tout économique!

La batterie du Garmin m'a lâchée bout de 37min. Mais ce n'est pas grave aujourd'hui car on est à 2 et Carole a toujours sur elle ses fiches parcours : dénivelé d'un côté et temps de passage de l'autre. De temps en temps, elle fait des annonces du style : "on a fait 3/8 de la distance, 2/5 du dénivelé et on a 15min d'avance". Ça ferait presque peur mais c'est que les tableaux prévisionnels ce n'est pas seulement son métier, c'est aussi sa (2ème) passion!


On progresse régulièrement mais mes jambes commencent à souffrir. Après le 19ème km j'ai hâte d'arriver et il reste encore des montées casse-pattes. Je vais trouver les derniers kms bien longs et à l'entrée dans le village j'ai de la peine à trouver la motivation à courir.
Je sens que Carole freine les chevaux, elle est gentille, elle m'attend... mais non, elle n'a pas le choix, c'est moi qui ai la puce au pied!!!


Bilan: parcours super chouette, balisage au top, organisation pro et sympa, belle expérience de course en duo. Chrono dans nos prévisions mais classement un peu décevant. Pour moi, manque de jus sur la fin mais c'est le début de saison!


Résultat officiel sur 149 duos

25km - 900 m de D+

 

1er          perrignon / devillaz   1'54'24

39ème        JC / Olivier            2'31'49

132ème   Patricia / Carole       3'15'06

 

Revérotrail 2014
Revérotrail 2014
Revérotrail 2014
Revérotrail 2014
Revérotrail 2014
Revérotrail 2014
Revérotrail 2014
Revérotrail 2014
Revérotrail 2014
Revérotrail 2014
Revérotrail 2014
Revérotrail 2014
Revérotrail 2014
Revérotrail 2014
Revérotrail 2014
Revérotrail 2014
Revérotrail 2014
Revérotrail 2014
Revérotrail 2014
Revérotrail 2014
Revérotrail 2014
Revérotrail 2014
Revérotrail 2014
Repost 0
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 23:02
 
C'est avec grand plaisir que nous retrouvons Armelle en pleine possession de ses moyens physiques cette année. Après une saison 2013 gâchée par les blessures, elle nous revient en pleine forme.
Comme en témoigne ce résumé envoyé cette semaine
 
Samedi soir, je reprends les vieilles méthodes : 1 grand bol de chocolat chaud avec des tartines et une banane
Dimanche matin, 11h00 : 1 assiette de pâtes ; il n'y a que 14,6 km, mais je préfère être bien armée
13h30 : départ de Bourmont avec une thermos de thé au miel
Il annonce beau temps, donc le short est de rigueur
Cette course , je la connais un peu , pour y avoir assisté en tant que spectatrice l'an dernier
Il y a 2 boucles, avec comme principale difficulté une bonne montée
15h00 , c'est le départ .  Je  retrouve beaucoup de connaissances dans le sas
Prudente, je me place en arrière du peloton
C'est parti ! 
Cà bouchonne un peu , donc je ne peux pas aller trop vite, ce qui n'est pas plus mal
Ensuite, la ligne de coureurs s'étire et il y a beaucoup de monde devant, pour l'instant , c'est assez roulant
Donc , petit à petit , j'accélère, je jette un coup d'oeil à ma  montre , j'essaie de caler mon rythme ;  il ne faut pas que je m'emballe avant la 1ére montée
J'ai de bonnes sensations . Je rejoins un coureur qui m'avait emmenée à Besançon, on discute un peu , puis je le laisse partir devant
Au 6e km , la 1ére montée est là, enfin !! Je commençais à trouver le temps long
Je parcours le 1er 1/3 en courant, puis je marche comme tout le monde .
Tout se passe bien, même mieux que ce que j'avais prévu, en fait , elle est pas si terrible cette montée et puis il y a tellement de spectateurs qui nous encouragent,  que c'en est presque grisant 
Mais après cette montée, il y a 1 espèce de faux plat qui me coupe les pattes 
Aie ! aie ! aie ! , si je veux faire le 2e tour , il va falloir lever le pied et être vigilante
Je me reconcentre sur mon rythme . 
De nouveau une petite montée sur route et c'est reparti pour un tour
 
Des spectateurs m'annoncent :3éme fille ..4ème fille ... 3ème fille , en fait y en a pas pas un qui dit la même chose
Mais du coup, me voilà reboostée ; je jette alors un coup d'oeil en arrière j'aperçois une fille pas très loin, je passe la vitesse supérieure, on verra bien .... Faut bien jouer un peu ...
Elle s'accroche, çà va être dur ...
Puis plus personne, je cours seule...
Il faut que j'essaie de rattraper les coureurs de devant
Enfin , la 2ème montée ...je suis toujours bien, mais cette fois je la fais tout en marchant, afin d'en avoir encore pour le faux plat
C'est la dernière difficulté à gérer , je tiens le bon bout
Bientôt la ligne d'arrivée, je donne tout ce qui me reste : Yes !!! 
Je suis contente , mon genou a tenu bon et je n'ai pas eu de douleurs particulières pendant la course
 
Résultats : 
 
1er             A.  Djanti         V2M         56'11
 
1ére           J.Taurel            SEF           1h12'26"
2ème         N. Chrétien       SEF           1h12'57"
3ème         R.Bourle            V1F          1h16'28"
4ème         A.Hathier           V1F          1h18'44"     65/112 arrivants
 
Le lendemain, j'ai tout de même eu quelques tiraillements au genou,  mais aussi pas mal de contractures, choses que j'avais oubliées
 
 
  
 
Repost 0
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 21:23

 

Les journées estivales de ces dernières semaines sont propices à la reprise de la course à pied. Mais certains CTD n'ont pas attendu le mois de mars pour rechausser sérieusement les baskets. Après Gilles, c'est au tour de Stéphane de reprendre la compétition. Voici son résumé

 

Mon objectif de début d’année est de retrouver un peu de vitesse, c’est pour cela que j’avais coché le 10 km de Nuits Saint-Georges afin de faire un premier bilan. Un mois de janvier parfait à l’entrainement, puis un mois de février où les séances ne passent plus, puis ce retour des problèmes de dos qui m’ont contraint à moins courir, bref c’est un peu dépité que j’aborde cette course. Le temps est gris, brumeux, il fait froid, il y a du vent, la pollution est de la partie, je me demande vraiment si cela valait le coup de venir.

 

Le départ est donné à 14h, 10km et semi en même temps, 2600 concurrents, ça commence à faire beaucoup. Un petit tour dans Nuits et c’est parti dans le vignoble bourguignon. Demi tour au Château du Clos de Vougeot et retour sur Nuits-Saint-Georges. Le dénivelé est faible avec cependant une succession de faux plats qui demande de bien gérer sa course.

 

Vu mon état de forme actuel je pars doucement 3’59, correct; 3’54, 3’54 je tiens l’allure, vent de face, je me sens bien, je commence à y croire; J’accélère pour rattraper le groupe devant le mien 3’49 ;  J’ai peut-être sur estimé mes forces  3’59 ; Demi-tour, je vais peut-être pouvoir récupérer le vent va être dans le dos enfin 3’55 ; ça descend 3’45 ; Je gère un peu car je vois une petite bosse au loin  3’57 ; ça monte 4’05 ; J’ai du mal à respirer mais c’est le dernier kilomètre 3’50 : je passe la ligne en  39’06, bien épuisé mais bien content, ça y est, le moral est revenu !

 

Classement officiel sur 1150 arrivants :

1er en 30m37s, ALIX Adrien

2ième en 30m43s, GUIBAUT Thierry

3ième en 32m55s, JUILLARD Michel

……………………

32ième en 39m06s, REITZIG Stéphane

……………………

47ième en 40m40s, TROUSSARD Annie

 

10 km de Nuit St Georges
10 km de Nuit St Georges
10 km de Nuit St Georges
10 km de Nuit St Georges
10 km de Nuit St Georges
Repost 0
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 18:05

 

La saison d'hiver très chargée professionnellement va peut être bientôt se calmer un peu , je pourrai ainsi reprendre un peu plus sérieusement la mise à, jour du site.

En attendant, certains CTD sortent progressivement de leur hibernation hivernale. Il y en a même qui sont déjà bien affutés. C'est le cas de Gilles qui se présentait seul au trail de La Pérouse.

Voici son résumé :

 

1 seul CTD au départ,donc - de pression,

pas de risque de voir Stéphane dans les derniers km...

dommage...

1 ex Baulas (nom du club de coureurs de Lantenay) me servira de lièvre,ainsi qu'un coureur avec lequel j'ai maintenant l'habitude de courir.

218 partants en ce dimanche matin nuageux,mais non pluvieux. Nous terminerons avec le soleil,la classe!!!

2 Montées très raides et sélectives dès le départ le long de la ligne sncf, puis nous atteignons le plateau,gros problème de guidage,un bon nombre de coureurs se paument au 3ème..

peut_être 2 à 3 minutes de perdues,mais nous ne visions pas le podium... C'est quand même dommage pour un trail qui n'est pas né de la première pluie...

Bref ,cela peut arriver dans tous les trails, puis le long trajet dans les célèbres combes, Circuit très gras et très casse- pattes dans les descentes,un gros gadin sans dommage,

un vrai miracle... Pas de cuir chevelu entamé cette année,et c'est ça le + important,

une belle ballade de 25,3 km,qui se finit en descente,en sprintant...avec le soleil

 

1er comme d'hab..Emmanuel David,l'inusable 1'53

2ème Denis Royet

1ère fille 1 V1 Angela Bechini :2'24

2ème Charline Touvrey

41ème Gilles en 2'17 7V2

 

A bientôt

et bonnes courses à tout le monde

De mon côté j'augmente le volume le 23/03,avec la Tansmontagne entre Pont de pagny et Chenôve

Trail de La Perouse 2014
Repost 0
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 23:28

 

Pour la troisième année consécutive, la saison des courstoutdoubs débute avec l'xtreme trail blanc de mouthe.

 

Cette fois, nous sommes 2 à accompagner l'équipe st jo multisport venue spécialement dans le Doubs pour profiter de cette course originale de 13 km en nocturne, entre neige et boue.

Cette épreuve a de plus en plus de succès, nous sommes plus de 500 au départ des 2 distances proposées ( 7 et 13 km). Pour nous ce sera 13 kms.

Tout commence par une mise en route de 2 kms pour rejoindre la ligne de départ réelle.

Parfait pour s'échauffer avec cette température assez fraiche ( 2°).

Dès le départ, les cuisses vont d'ailleurs vite brûler avec la montée de la piste rouge dans la neige. Je décide de gérer cette première bosse en me plaçant dans un petit groupe ayant un rythme me convenant bien. La fin de cette montée est assez raide et je dois me résoudre à marcher.

En atteignant la forêt, le chemin redevient plus plat. La neige est bien au rendez vous mais la quantité est plus faible que l'année dernière, les relances sont plus faciles.

Puis vient la grande descente, très abrupte et glissante avec la neige. C'est mon terrain préféré et j'en profite pour doubler quelques concurrents et rattraper un petit groupe de coureurs.

Je zappe le ravito et tente de trouver le bon tempo pour bien gérer la grande ligne droite de 2 km qui précède la deuxième montée. Avec mon expérience des autres éditions, je sais que c'est un point important de la course, c'est l'endroit où il faut garder des forces tout en

 

On traverse la route et le faux plat suivant annonce une deuxième partie de course assez différente. Fini les grosses bosses ou la grande ligne droite, place aux sentiers vallonnés entre forêt et prairies.

Et cette année, tout va bien, je suis content de pouvoir profiter pleinement de cette partie de la course. Je rattrape plusieurs coureurs, profitant parfois de leur frontale beaucoup plus efficace que la mienne.

Oui un seul regret, ma lampe est vraiment trop faible, je distingue mal le relief du sol. Surtout que la boue a fait son apparition et il n'est pas rare d'enfoncer jusqu'au dessus de la cheville.

Dans les 3 derniers km, je me retrouve seul, plus de lumières devant et derrière les frontales semblent loin. Malheureusement c'est à ce moment là que le balisage devient défaillant. La course se transforme en course d'orientation à la recherche des petits morceaux de rubalise.

Après une dernière descente, nous apercevons enfin les lumières de Mouthe. Un coureur me dépasse et je décide de m'accrocher. Cela me permet de terminer ce dernier km presque au sprint. c'est très agréable d'avoir de bonnes sensations jusqu'au bout.

 

Patricia a aussi bien apprécié cette belle course malgré quelques ornières de boue assez désagréables. Elle est contente de sa course et de son temps mais finalement un peu déçu de son classement.

 

Classement du 13 km sur environ 250ème hommes

GononFrancois en 50 min ( les 5 premiers ont coupé)

Denis (team St jo ) 9ème en 56 min

Olivier environ 75ème en 1h07 et 35 sec

 

Classement du 13 km sur  35 femmes

Patricia 29ème en 1h 29 et 24 sec

X treme trail blanc de Mouthe 2014
Repost 0
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 21:37

 

J'entends déjà les rumeurs, les suspicions concernant la validité du verdict de la basket d'or 2013.

Mais ne vous méprenez pas, l'organisation de ce trophée est très claire.

Nous avons demandé aux comités des fédérations d'athtlétisme de toute l'europe de nous désigner leur podium idéal.

Puis nous avons collecté toutes les réponses,qui ont ensuite été comptabilisées et vérifiées par  l'huissier de l'équipe : Maitre hontanfume.

 

Et je peux déjà vous dire que le lauréat 2013 ne sera pas Gilles, malgré un vote massif des équipes des pays de l'est.

En effet ceux ci sont très sensibles au travail foncier phénoménal effectué par Gilles, à ses méthodes d'entrainement semblables à celles des athlètes de l'ex RDA ( cours toujours le plus vite et le plus longtemps possible), mais aussi à son extraordinaire mental et sa résistance à la douleur lui permettant de survivre sans peine à un interrogatoire du KGB.

 

Et cela ne sera pas non plus Stéphane malgré sa domination dans les votes des fédérations scandinaves, sensibles à son sérieux sur les plans d'entrainement, son écoute de son corps (musculation, PPg, diététique) et à ses prépartions spécifiques adaptées à chaque épreuve.

 

Comme vous l'avez maintenant bien compris. C'est donc JC qui remporte le trophée.

Il bénéficie de l'engouement des fédérations latines qui l'ont plesbiscité pour sa décontraction avant les épreuves, ses plans d'entrainements inventés au dernier moment mais terriblement efficaces. Sans oublier son grand sens du bluff, qui a déjà déconcerté la plupart de ces rivaux et compagnons d'entrainement.

Bref, cette année il a inventé une nouvelle méthode de préparation très performante , basée sur de nombreux temps de repos ( voire de siestes)  et quelques entrainements mystérieux et très ciblés. Il a ainsi surpris tous ses adversaires en s'adjugeant la terrible montée du Poupet et la deuxième place au marathon du Mont Blanc.

 

Bravo JC

 

Basket d'or 2013
Repost 0
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 22:05

Avant que cette nouvelle saison 2014 ne prenne réellement son envol,

que les maillots oranges des courstoutdoubs ne refleurissent

sur les sentiers escarpés des trails,

et que tous nos coureurs et coureuses ne se reprennent à rêver de paysages

magnifiques, de distances symboliques ou de chronos fantastiques,

je tenais à décerner la basket d'or 2013 récompensant

le ou la courstoutdoubs de l'année passée.

 

sont nominés : 

 

Gilles :   pour sa régularité et ses prouesses kilométriques

que cela soit à l'entrainement ou en compétition

 

Stéphane : pour sa belle victoire CTD sur la fabuleuse course du marathon du Mont blanc, sommet trail de l'équipe en 2013

 

JC : pour sa performance exceptionelle sur la montée du Poupet,        

victoire et record de l'épreuve  à la clé

 

Le verdict mardi soir

Repost 0
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 22:47

Une petite pensée pour Gilles qui ne pourra pas prendre sa revanche sur la CCC cette année car sa préinscription n'a pas été retenue par l'organisation.

 

Il avait un peu plus d'une chance sur 2 car la liste était pleine à 150%. 

 

Allez ce n'est pas grave Gilles, il y a d'autres très belles courses !!

 

Pour te redonner un peu le moral, voici le dessin humoristique du très bon site

desbosses et des bulles. : http://www.desbossesetdesbulles.com/

CCC 2014
Repost 0
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 23:33

 

Fini les chocolats et autres excès alimentaires, le mois de janvier est maintenant bien avancé et les baskets des courstoutdoubs redécouvrent progressivement les sentiers d'entrainement.

 

Il était temps aussi pour moi de reprendre l'animation du blog de l'équipe et de vous faire partager la vie sportive de notre petite équipe.

Pour ce premier article de l'année, je vous propose le bilan sportif de l'année 2013 des CTD

 

L'année dernière, le maillot orange a été aperçu sur 32 courses différentes.

 

6 courses sur route

24 trails

et 2 duathlons

 

avec seulement 6 courses sur route , aucun CTD n'a battu un de ses records sur route.

Eric aura bien essayé mais il échoue de peu sur 10 km ( 30 secondes) et sur semi (1'30).

Stéphane reste le détenteur des records CTD du 10 km au marathon.

 

En trail, Gilles s'est inscrit sur la course la plus longue jamais disputée par un courstoutdoubs, la CCC et ses 105 kms, malheureusement il n'a pu arrivé au bout de cet énorme défi. Il prendra surement sa revanche en 2014.

Le trophée trail 2013 des CTD s'est disputé au marathon du Mont blanc, une très belle course ponctuée par la victoire de Stéphane

 

La course ayant rassemblée le plus grand nombre de CTD est comme d'habitude la montée du Poupet. Cette année, nous étions 10.

 

En 2013, c'est Gilles qui a accroché le plus de dossards sur son maillot orange.

Pas moins de 13 courses à son compteur. Stéphane le talonne avec 11 compétitions et JC complète le podium avec 8 courses.

Premier bilan 2013
Repost 0
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 20:56

Dernière course de l'année pour nos 2 courstoutdoubs sprinter.

Ils auront bien mérité leurs chocolats à noël.

Voici le résumé d'Eric

 

2 CTD au départ du 10 km de Thaon ce 22 décembre : Stephane et moi.

Une très belle affluence au départ, plus de 600 participants, impressionnant à cette date et surtout, le nombre a doublé en 3 ans.

La météo était plutôt bonne : pas de pluie, pas de neige, température de 9 °C, mais du vent.

Pour Stephane et moi, même objectif, faire moins de 40'00. Stephane s'est remis au fractionné depuis 1 mois pour atteindre cet objectif après les 2 10 km de Vittel et de la Lino. Pour moi, je suis dans l'inconnu sur mon niveau actuel, avec un faible kilométrage en novembre (30 km) et en décembre (40 km) et pas de course depuis le trail de Toul fin septembre.

 

Le départ est programmé à 15h15, nous arrivons confortablement à 14h15 à Thaon. Mais j'ai oublié mon chèque alors je dois refaire l'aller retour jusqu'à Golbey et arriverai donc finalement la 2e fois à 14h40 à Thaon. Un peu de stress d'avant course, bravo !

 

Pas de queue au retrait des dossards. Nous partons nous échauffer pour environ 25 minutes, donc tout va bien, malgré le contretemps du chèque.

 

Ca se bouscule dans le sas de départ, tout le monde veut être devant et les organisateurs sont stricts sur le respect de la ligne de départ. Ambiance sardines en boîtes donc au départ. Stephane compte partir prudemment, moi aussi. Je vise de suivre Stephane.

 

C'est parti. Je suis surpris de voir que Stephane part plus prudemment que moi, je me dis qu'il la joue tactique. J'oublie donc ma tactique de le suivre. Nous avions tous les 2 décidé de nous protéger du vent dans un groupe pour nous économiser. C'est ce que je fais. Après 2 km, j'aperçois un copain de l'athle à 50 m devant moi, qui avait fait 39'30 au 10 km de Nancy début décembre. Je le rattrape petit à petit, bien calé dans le petit groupe où je me suis installé. Au 3e km, je le dépasse, et je décide de changer de groupe car je sens que cela faiblit, je fais donc un petit effort pour rejoindre un groupe devant. Les sensations sont bonnes et je vois que le chrono est bon, 15,5 km/h de moyenne au km 4.

 

Nous attaquons la grande ligne droite contre le vent, je me cale derrière un gars qui a un rythme qui me convient, nous rattrapons du monde. Ca fait du bien au moral car c'est plus dur contre le vent. Au demi tour à la passerelle au km 6, j'aperçois Stephane à 30 secondes derrière moi. Le vent est maintenant avec, le long du canal, je continue de rattraper du monde avec mon lièvre qui m'a un peu distancé. Nous repassons vers l'arrivée au km 7.5 et les jambes sont toujours bonnes. Je décide de maintenir le rythme en m'accrochant à mon lièvre, que j'ai rattrapé et en garde pour finir vite dans le dernier km. Je lâche mon lièvre dans le dernier km en accélérant et finis les 500 derniers mètres au sprint. 9km995 au Garmin.

 

Je franchis la ligne en 38'31" environ. Inespéré, un très bon jour !

Stephane termine en 39'36", très satisfait.

 

Une dernière course et l'année terminée sur une bonne note, et de quoi repartir motivé pour 2014.

 

Sur 633 arrivants :

 

142e  PETOT Eric en 38'32'
84e  REITZIG Stephane en 39'36'
10 km de Thaon 2013
10 km de Thaon 2013
10 km de Thaon 2013
10 km de Thaon 2013
10 km de Thaon 2013
Repost 0

les prochains exploits

 

             Trail de la nuit d'or 

            Villars Fontaine ( 21) 

 

   Samedi 24 novembre

Départ à 17h30

 

Sont inscrits ou presque :

 

        Jean Louis, Fred, Dorothée,

JC, Olivier, Gilles 

 

 

  Voir le site 

 

   

à suivre

 

 

 

 

 

 

Catégories D'article

accueil

Le forum des cours tout doubs

Pour suivre les
dernières discussions
  des cours tout doubs.

cliquez sur l'image 


 

Trophée Trail

P1060012Le détenteur actuel est

Gilles

 

vainqueur Trail 2011

Gilles