Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les Sponsors officiels

logo2 twinner  logo meta aventure (1) Logo-Quadri Coureurs 

 

 

logo campènes

L'équipe des CTD

photo-groupe-retouchee-copie-1.jpg

- les membres

- les records

- le staff technique

Archives D'articles

Le sponsor du mois

2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 20:15

                                 Qui va remporter le 
      MUG des Cours Tout Doubs
?


Pour vous aider à faire le pronostic gagnant de la course et remporter ce magnifique et unique cadeau, voici les dernières infos de l'équipe.
 
Je tiens tout d'abord à vous rappeler les modalités du jeu :
- le but est de donner l'ordre d'arrivée des CTD lors des 10 km des rives du Doubs.
- pour départager les ex aequo, il faudra donner le temps du vainqueur de l'épreuve.
Pour établir le pronostic, 2 méthodes possibles
- sur le forum des cours tout doubs ( icône à droite)
- si vous n'êtes pas inscrit sur le forum, en plaçant  un commentaire en bas de l'article.

           FIN DES PARIS LE SAMEDI 4 AVRIL à 17H00.          

1 - les CTD participant à la course dimanche :
 
Patricia                        Eric                 
Jean Christophe            Gilles                Stéphane
Olivier                          Anthony        Virginie  ( presque inscrite)    

8 concurrents au départ. Joli score !     

2 - les temps de l'année dernière sur cette course :
 
Olivier                    85 ème   en 40'45
Jean Christophe      91ème   en 41'02
Eric                       102ème  en 41'31
Patricia                  311 ème en 53'27 

3 - les records sur 10 KM de nos coureurs :
 
Patricia      51min et 00 sec          Stéphane   37min et 53 sec        
Virginie      58min et 22 sec           Anthony    41min et 50 sec        
Gilles        40min et 08 sec            J-C           40min et 19 sec                     
Eric          39min et 57 sec             Olivier       39min et 35 sec        

Tous ces records ont été réalisé en 2008.

4 - le podium de Mars ( nbre de km parcourus ce mois ci)


            Stéphane

      1er   avec   195 km

             Olivier
    2ème   avec  186 km



                          Gilles
    3ème  avec   162 km



                Patricia
    4ème  avec   147 km



              Eric
    5ème  avec   109 km



            Anthony
   6ème  avec   78 km



             J-C
    7ème  avec   35 km


             Virginie
    8ème  avec quelques km 
     ( résultats non communiqués)

Et les autres qui se réservent pour les prochaines épreuves

    et Hugues qui sera au

      marathon de Paris

      ce dimanche 5 avril.





5 - L'état de forme des participants.

Vous pourrez suivre les sensations, les prévisions et autres paris sur leurs temps des cours tout doubs
sur le forum.
Repost 0
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 22:01



 Après le trail de La Pérouse,

avec 5 cours tout Doubs présents,

Nous devrions être encore plus

nombreux dans 15 jours à Besançon.

"Les rives du Doubs " est  désormais

une course  de 10 km labélisée FFA,

le bon endroit pour établir un

chrono référence.



Pour ceux qui hésitent encore, je rappellerai juste que cette agréable course
bisontine ne fait que 10 petits kms, et que c'est l'endroit pour retrouver tous
les cours tout doubs.

Nous réfléchirons à l'organisation de cette journée du 5 avril et à l'élaboration
des paris concernants l'ordre d'arrivée des CTD sur le forum.

Repost 0
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 23:48


Rassuré par sa performance au trail de La Pérouse, Stéphane s'alignait ce dimanche sur le semi marathon de Gray. En ce début de saison, l'objectif était de passer sous les 1 heure 30.
Alors place à la course résumée par notre CTD du jour.

"L’après midi s’est déroulée sous le soleil, avec une température de 13°C, de bonnes conditions pour courir en dehors du vent qui, chose bizarre, était toujours de face (du moins c’est l’impression que j’ai eu)"

14H00 le départ est donné



Fidèle à sa tactique de la saison précédente où il ridiculisa le départ boulet de canon de Gilles, il ne peut résister et démarre encore une fois très très très.... vite.
Cette fois, même lui en convient :
"Cela pour dire que je suis parti un peu trop vite pour un semi de début de saison, un premier kilomètre en 3’47."




"Je suis passé au 15ième km en 1h00’32 et à ce moment là j’étais en 34ième position"



C'est à partir de ce moment que cela se complique, le visage et les jambes se crispent.




Voici ses mots pour commenter sa fin de course, et question fin de course difficile je suis normalement le spécialiste.

"pour terminer  à l’agonie ou presque".
La fin de course  fût l’une des plus dure psychologiquement de ma longue carrière (en fait j’ai lutté pour ne pas marcher, et pourtant c’était plat). Pour tenter d’imaginer ma fin de course voici quelques chiffres : un premier kilomètre en 3’47 et un dernier kilomètre en 5’05".

Arrivée en  1 H 30 MIN 05 SEC, un résultat plus qu'honorable et très proche de l'objectif.

Gilles a donné naissance au DBC moi je pense donner naissance au APM (arrivée pétard mouillé) ou un truc de ce style, il y a bien un ctd qui trouvera quelque chose pour qualifier certaine de mes fins de courses.
Je compte sur vous !!



Enfin un repos bien mérité, avec un programme de fin de journée alléchant :
"Voilà je vais essayer de garder le positif (le début), mais là maintenant je vais noyer ma déception en allant manger de la glace maison (spécialité d’Anne) parfum tiramisu, au moins ½ litre, il faut au moins ça pour oublier"

Avec en prime une belle récompense à poser sur la cheminée.



Résultat  final avec 455 arrivants :

Stéphane   73ème en 1 H 30 min 05 sec.

PS : Merci à la soeur de Stéphane pour les photos qui nous permettent de garder des souvenirs et d'agrémenter les résumés. A bientôt sur une prochaine course.
Repost 0
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 18:11

FICHE TECHNIQUE

La  Pérouse


Ce trail est généralement prévu début mars à Plombière à côté de Dijon.
2 distances sont proposées 25 et 12 km
en 2009 il y a eu près de 150 arrivants pour les 25 km

Cliquez ici pour le lien de la course

voici le profil de la course prise par le garmin 405





voici la carte satellite du parcours




et enfin les liens menant aux  compte-rendus de course des cours tout Doubs depuis 2007

La pérouse 2009
La Pérouse 2008

Repost 0
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 21:33


Nos valeureux CTD du jour : ( de g à d ) Hugues,Stéphane,Patricia, Gilles et Olivier



Récit de la course par Patricia

 
Les maillots oranges étant pressés de sortir du placard, nous avons décidé de nous dégourdir les jambes en participant à ce trail à Plombières-Les-Dijon.

Au début de la semaine nous apprenons la défection de JC et une incertitude concernant Stéphane. Pour renforcer les troupes nous recrutons un nouveau CTD : Hugues.
Samedi, Hugues (qui est en préparation pour le Marathon de Paris) nous dit qu'il préfère courir le 25km ( nous avions prévu le 12km). Un petit moment de flottement et puis on décide de l'accompagner sur cette distance (25km 800dev+). Un coup de fil à Gilles, pas de problème, toujours partant pour les trails longue distance. Il reste Stéphane à convaincre mais on ne sait toujours pas s'il vient. Dimanche matin en voiture, il nous envoit un SMS : il est en route et super motivé... on en profite pour lui répondre que c'est bien qu'il soit en forme car il va courir 25km...! 

Au départ temps couvert et un peu frais : 4°C. Olivier m'apprend qu'il n'y a que 150 inscrits et visiblement peu de femmes. Ce n'est pas une bonne nouvelle pour moi : je vais courir seule et derrière. Le coup de feu est donné, on prend une rue dans Plombières et puis rapidement une monotrace dans la forêt, un petit raidillon ... je décide de ne pas me stresser d'être à la fin, je ne veux pas me griller car la course va être longue, je prends un rythme tranquille. Je ne sais pas si c'est le réveil un peu matinal (5h45) ou l'habitude de courir avec les chaines mais j'ai fait 3 chutes, le terrain n'était pourtant pas si gras mais je ne me suis pas méfiée des racines et des cailloux cachés sous les feuilles.

Le parcours est agréable, on enchaine des bosses et des descentes en forêts, des faux-plats montants ou descendants sur le plateau, enfin du trail, quoi! Au ravito du 14ème km, je reconnais de loin un maillot orange, tiens, Olivier? Vu son faible kilométrage il était parti avec Hugues et avait décidé de m'attendre pour faire la 2ème partie avec moi. C'est sympa ça me fait de la compagnie...mais au bout de 2 heures de course le voilà pris de ... crampes... et oui une pénible fin de course s'annonce! Et c'est vrai qu'il a été un peu pénible à la fin... "j'vais pas pouvoir finir", "j'en peux plus" et même "si j'avais su qu'un jour j'aurais du mal à te suivre en course"...! Heureusement que la fin est tout en descente, ça passe plus vite! A l'arrivée nous retrouvons les CTD : Séphane est arrivé devant Gilles au sprint en 2h14, Hugues est arrivé en 2h30 et Olivier et moi en 2h40 environ.

Après la course nous sommes allés dans la salle pour le ravitaillement et j'en ai profité pour prendre une douche, j'en avais bien besoin après mes 3 chutes dans la terre et un genou en sang! En sortant des vestiaires je rejoins les garçons, c'était la remise des prix. J'étais en train de dire que vu le peu de féminines, s'il y a un classement par catégorie je ne devrais pas être loin du podium, quand... on appelle mon nom... en 2ème senior femme! Je regarde quand même s'il n'y a pas une homonyme... et non, c'est bien moi! Je monte sur l'estrade, on me remet une coupe et un cuissard Craft... je fais coucou aux CTD, incrédules au fond de la salle et je savoure ce petit moment de gloire!

Pour être tout à fait honnête je dois quand même préciser que nous n'étions que 2 senior femmes!!! Mais bon, les autres n'avaient qu'à venir au lieu de faire le 12km ou de rester au chaud, si nous n'étions que 2, c'est que la course était difficile! Alors, voilà, j'ai fait la fière en sortant de la salle et dans la rue avec ma coupe à la main, c'est quand même la classe!



Résultat officiels :     25 km, 800m dev+  et  145 arrivants

Stéphane     56 ème en 2h 13 min et 32 sec
Gilles            57 éme en 2H 14 min et 02 sec
Hugues        110 éme en 2H 30 min et 18 sec
Patricia        130 ème en 2H 41 min et 14 sec
Olivier           131 ème en 2H 41 min et 16 sec
             VIDEO DE LA COURSE                     


 



Repost 0
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 22:26
  En attendant le résultat officiel du trail de La Pérouse 2009, voici le podium de février.
Je peux tout de même vous donner 2 scoops

*1 nouveau cours tout doubs nous a rejoint
*1ère coupe pour les cours tout doubs 

                          

 1er  Stéphane avec 169 km 

             
    
   
  


 2 ème   Patricia avec 106 km 




       
  3 ème   Eric avec 98 km
 

 
   
                
  4 ème   Gilles avec 84 km




  

  5 ème  J-C avec 45  km

                               



 
 6 ème  Olivier avec 19 km
  


    7 ème   Anthony avec 12 km
       



  
 8 ème  Virginie
      résultats non communiqués



       9 ème   Luc  
       qui se motive mentalement pour la montée du Poupet


    



   10 ème   Marilyn 
         le ventre s'arrondit doucement 
          et le petit ou la petite se porte bien




                 Bilan du podium de février             

- Stéphane a repris un rythme d'entraînement élevé qu'aucun cours tout doubs ne peut suivre actuellement.

- Patricia reste très régulière et très motivée en cette année 2009

-Eric a rapidement trouvé le podium cette année , il devrait bientôt nous impressionner.

- pour JC, Olivier et Anthony ,  la reprise tarde à venir

- Virginie a encore oublié de donner ses résultats

Repost 0
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 11:34


Voici le premier article d'une nouvelle rubrique que vous retrouverez dans la colonne de gauche : TESTS .

En effet nous avons décidé de partager notre expérience et nos observations sur de nouveaux matériels ou équipements de course à pied. Vous pouvez participer à l'élaboration de cette nouvelle rubrique en nous envoyant vos propres tests et observations, que cela soit sur des chaussures, des vêtements ou autres matériels.

Cela peut aussi concerner de nouvelles techniques d'entrainement ou des régimes alimentaires spéciaux d'avant course ou de préparation. Je laisse libre cours à votre imagination.

aujourd'hui les    YAKTRAX PRO
          
Les YAKTRAX PRO sont des sortes de chaînes pour chaussures. Elles permettent de courir dans la neige damée ou sur une petite pellicule de glace en évitant au maximum les risques de glissade ou les dérapages incontrôlés.

Le poids est de 145 gr la paire, donc peu gênant pour la course

1 - l'installation :

Elles sont très simple d'utilisation, la structure élastique permet une mise en place très rapide. On enfile le devant de la chaussure puis on tire pour enfiler l'arrière.

  

On serre le velcro par dessus, et le tour est joué.

   

2 - Utilisation

Ne reste plus qu'à essayer sur une route et des chemins enneigés et glissants

 

3 - Résultat du test


 Patricia a effectué une sortie de 10 km et voici ses impressions :
Cela fait 2 mois que je cours sur la neige au risque de me blesser ( chute ou entorse de cheville). Ce matin avec les Yaktrax j'ai vraiment senti la différence. Je pouvais courir comme sur terrain sec, les chaussures ne "chassaient" plus sur les côtés et j'avais une sensation de sécurité dans les descentes glissantes. Pas de gêne je ne les sentais pas aux pieds. J'ai retrouvé le plaisir de courir! C'est moins bien sur les quelques mètres que j'ai fait sur bitume, sensation un peu bizarre de rebondir.
En résumé : test réussi, équipement très utile sur neige, facile à installer et pas génant.


 


Olivier :  Pour moi aussi, test réussi. Les chaussures ne dérapent plus, grande sensation de sécurité même dans les descentes. Je n'ai senti aucune gêne au niveau de la semelle, sauf sur le bitume où l'on sent un peu les chaînes.
Cela ne remplace pas les raquettes car sur neige fraiche et épaisse, on s'enfonce comme avec des chaussures normales. De plus la structure élastique permet de les adapter sur mes runnings mais aussi sur celles de Patricia.





Repost 0
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 13:15


ça c'est fait !

C'était mon défi de ce début d'année, et quel défi !
Il fallait faire l'amour à Mouthe en ski de fond
( mais non !!! Lamoura - Mouthe  76 km ).
La transjurassienne , c'est la course de ski de fond la plus importante de France avec plus de 4000 inscrits sur les différentes distances. La plus prestigieuse et la plus difficile étant les 76 km en style libre avec plus de 2300 partants.
Habitant depuis quelques années dans le haut Doubs et à 10 km de Mouthe, c'est la course incontournable pour tout skieur motivé. Même si cela ne fait que 2 ans que je commence à faire régulièrement du ski de fond , ma technique est quasi nulle et faire la transju n'était encore qu'un rêve.
Puis cette neige arrivée dès le mois de novembre m'a permis de m'entraîner régulièrement, de prendre un peu plus d'assurance, et je me suis dit : c'est cette année qu'il faut essayer.

Après 2 mois de préparation, et plus de 600 km d'entrainement avec mon coach et sparing partner ( Anthony ) me voilà enfin prêt à affronter cette course mythique.

La veille est consacrée au fartage , pour moi ce sera le gris pour la première couche et du orange fluoré pour la finition!  Coup de chance , exactement ce qui est recommandé par les spécialistes.

Dimanche, rendez vous 5H15 à Mouthe pour prendre la navette.
Après 2 H00 de route nous voilà arrivés à Lamoura. 2500 skieurs attendent le départ dans une bonne ambiance et une température bien supportable ( - 4°).


Mais il est tombé 10 cm de poudreuse dans la nuit et comme on dit dans le peloton  " ça va brasser" c'est à dire qu'il va falloir skater dans une épaisseur de 10 cm de neige au lieu d'une piste bien plate et glissante. Il va falloir forcer davantage sur les skis et les batons et lever plus haut les jambes, rien d'encourageant pour les crampes !

8h30 départ de la première ligne
cliquez ici pour voir le départ
c'est filmé avec ma caméra car je comptais filmer un peu de la course
mais finalement je n'ai pas eu le courage de la ressortir de la housse.

Pour moi cela sera 8H45 avec les novices de la 4ème ligne.
Grand coup de feu qui résonne dans la combe, les filets se lèvent et c'est parti !
Surtout protéger les bâtons pour ne pas les casser et éviter tous les obstacles ( skis , bâtons, chutes...).


Les 10 premiers km passent vite , les sensations de glisse sont bonnes, je double un peu dans les descentes ( ouf le fartage est bon!). La difficulté en ski c'est les dépassements et toujours respecter les distances de sécurité pour ne pas taper le bâton d'un autre ou percuter les skis de devant. Il faut toujours rester concentré pour éviter la chute ou la casse de matériel.


Premier ravito à Prémanon, Il y a du choix mais cela est beaucoup plus technique qu'en course à pied car avec les skis, difficile de se frayer un chemin et puis avec les gants , pas facile d'attrapper les verres et la nourriture. Enfin mon choix est fait cela sera comté et pain d'épice de Mouthe agrémenté d'un verre de thé et d'une boisson energisante. Je me tiendrais à ce régime pour tous les ravitos.

20ème km passage dans les Rousses, belle ambiance et 2ème ravito. C'est le passage de la célèbre montée de l'opticien. En fait c'est une pente très raide de 200 m avec une foule importante de chaque côté qui secoue les cloches et le speaker qui nous encourage ... très sympa.
Puis on enchaîne avec 10 km assez plat dans une combe , je trouve ça vraiment long les passages sans forêt et sans dénivelé mais la glisse est assez bonne et je rattrappe encore plusieurs skieurs.
                    
Au 30ème on s'offre une petite boucle de 10 km  en suisse, et là je ne sais pas si c'est le changement de pays mais tout devient difficile, je trouve que mes skis ne glissent plus et puis les jambes fatiguent et je sens "le coup de moins bien" arriver. Même le ravito du 40ème ne suffit pas à recharger toutes les batteries. Je sens les crampes se rapprocher dangereusement de mes cuisses.



C'est  fatigué et un peu démoralisé que je rejoins Bois d'Amont au 39ème km. Je profite du ravito avant la fameuse montée du Risoux annoncée comme la grosse difficulté de la course.
Dès les premiers mètres  les crampes  mordent mes ischios , ça yest je le redoutais et comme d'habitude il va falloir gérer la fin de course avec les crampes. Mais là il reste les 6 km de la montée du risoux  et plus de 35 km en tout .
Puis on doit s'arrêter net , la pente s'est fortement accentuée et on ne peux passer que un par un . Il faut donc attendre pendant 5 minutes à l'arrêt avant de débuter cette terrible montée. Certains ronchonnent un peu mais pour moi cela arrive à point .

                   

Et comme par magie ces 5 minutes de repos ont fait fuir les crampes et je ne les ressentirais plus jusqu'au sommet. Comme annoncée cette montée est très longue, il n'y a pas un bruit chaque skieur se concentre sur ses gestes en essayant de s'accrocher à celui de devant ou de tenter de suivre celui qui essaie de doubler. C'est une succession de faux plats montant et de pentes un peu plus raide. On croit toujours être au sommet, au dernier virage, mais à chaque fois, il faut relancer, s'accrocher dans une neige de plus en plus épaisse.  La forêt est magnifique, recouverte de presque un mètre de neige, il y règne un silence surprenant dans lequel  on peut sentir la souffrance et la motivation de chaque concurrent .



Puis au détour d'un virage, on entend à nouveau des voix, ça y est c'est le ravito annonçant la fin de la montée. Près de 4H00 de course et là je me dis que le plus dur est fait !
En plus je sais que 5 km plus loin en bas de la descente je retrouve Patricia, les enfants  et Anthony . ça c'est bon pour le moral !

Les descentes sont loin d'être des moments de repos, les virages sont dangereux, on aperçoit souvent un skieur à terre, mais impossible de s'arrêter. Alors juste un " ça va ? ", et on continue.  Et les crampes réapparaissent en bas de la descente .... trop crispé !

Enfin je vois Patricia et les enfants, je m'arrête 1 ou 2 minutes pour discuter, cela fait du bien de se sentir soutenu, mais je sens que la fin va être difficile, il reste encore 25 km.
Anthony s'est proposé de m'accompagner jusqu'à la fin en ski . Son aide et ses encouragements me seront précieux.



Car aussitôt reparti, les crampes reviennent en force et je suis obligé de m'arrêter pour tenter de m'étirer. Je passe en mode gestion des crampes ou plutôt de la crampe car contrairement à la course à pied il n'y a que l'arrière de la cuisse droite qui est touché. Le reste supporte assez bien la course.

On enchaine les longues lignes droites , assez plates. Anthony m'ouvre le chemin et essaie de s'adapter à mon rythme assez lent et inconstant. Mais finalement les autres skieurs ne vont pas plus vite et les kms défilent très lentement, trop lentement à mon gout.

La piste longeant souvent la route cela permet à Patricia et aux enfants de m'encourager très souvent. Les enfants courent à côté de nous en secouant leurs cloches , c'est amusant et redynamisant. J'attends leur prochaine intervention avec impatience ( cela aussi ça aide à tenir).
Allez plus que 20 km , la combe des Cives après Chapelle des bois parait interminable, la bise s'est levée et souffle face à nous. Mon cerveau est maintenant déconnecté de mon corps. Je ne suis plus en mesure de réfléchir, d'ailleurs heureusement car je m'arrêterai tout de suite. Je pense juste que chaque poussée de bâton me rapproche un peu de l'arrivée.



Anthony est toujours là et me protège un peu du vent ( j'aurrai bien aimé qu'il ait une carrure plus développée mais bon tant pis!). Son aide est de plus en plus appréciée .
On m'avait dit que la fin était plate ou descendante mais c'est faux. 

La fin est dure , chaque bosse est un calvaire. Et puis à la fin de la combe des Cives ce n'est pas une bosse mais un pic. Une montée de presque 1 km avec des pourcentages importants. Je maudis les organisateurs et serre les dents pour rester au contact d'Anthnony. Enfin nous rejoignons le pré Poncet. Patricia est là et l'on peut échanger quelques mots pendant le ravito,

puis les enfants courent pendant 200 mètres à côté de nous en secouant leurs cloches et  en rigolant de leurs chutes dans la poudreuse.


Le moral remonte ! comme la piste malheureusement. Encore 2 - 3  bosses interminables puis c'est la descente sur chaux neuve.


                                                   
On m'avait prévenu , c'est technique ! En fait quand on vous dit cela, il faut traduire c'est super dangereux !  En effet le centre de la piste c'est de la glace polie par le passage de 1000 skieurs appuyant à fond sur leurs cuisses pour freiner en chasse neige et sur le bord c'est 30 cm de poudreuse dans laquelle il est impossible de diriger ses skis.

J'aperçois sur la droite 2-3 skieurs recouvert de neige et essayant de se relever et sur la gauche une dizaine de skieurs qui ont préféré déchausser et qui descendent en file indienne.

J'hésite mais c'est déjà trop tard, je suis dans la pente et le chasse neige est totalement inéficace sur le centre de la piste. Plus moyen de ralentir, une seule solution passer en force et espérer que la chute ne soit pas trop grave.
Je choisis le passage dans la poudreuse , ce qui ralenti un peu mais empêche tout controle des skis. Les cuisses brûlent, le cardio doit être à 200, une skieuse est juste devant moi et descend beaucoup moins vite.... j'attends la chute.
Je heurte son baton qui par miracle ne se bloque pas entre mes jambes, pas le temps de m'excuser j'enchaîne les virages comme je peux et arrive décomposé mais heureux en bas.

Je me retourne alors et n'aperçois plus Anthony, il doit être tombé. J'espère qu'il n'a rien car je ne peux pas remonter le voir. Puis après une trentaine de secondes il réapparait recouvert de neige mais indemne. Ouf on va pouvoir finir cette sacrée transju !

Dernier ravito au bas du tremplin de chaux neuve et plus que 7 km normalement descendant. Mais la fatigue est bien présente , ce ne sont plus seulement les crampes mais aussi le coeur et tout mon corp qui veut s'arrêter.
 Les encouragements d'Anthony, l'envie de finir et la proximité de l'arrivée m'aide à passer les dernières difficultées et je vois enfin Mouthe.


Encore 1 km et j'aurai vaincu la transju.
Je décide de profiter pleinement des 500 derniers mètres , de chaque encouragement de spectateur, du soulagement dans les gestes et sur les visages des skieurs à côté de moi, de chaque poussée de bâton me rapprochant de cette ligne tant convoitée...c'est magique !

La dernière ligne droite avec ses couloirs séparés par des branches de sapin pour permettre aux premiers de sprinter sans se gêner. C'est comme à la télé dans les grandes courses, d'ailleurs c'est une grande course !
Je ne résiste pas à ce plaisir et je choisis le couloir de gauche pour sprinter et dépasser le skieur devant moi, ça y est,  je suis champion du monde.

Pas tout à fait, mais j'ai fini la transju et c'est déjà pas mal.

                                               
La ligne d'arrivée franchie, l'émotion me gagne , je veux profiter de ce moment , je retiens mes larmes mais cet instant est tout de même fort , on repense à tous ces moments de souffrance, d'effort , mais aussi et surtout de plaisir. La fierté de l'avoir fait, de s'être surpassé et d'avoir froler ses limites physiques du moment.
En fait je crois que c'était pour ce moment là que j'ai fait cette course

Grâce à l'énorme soutien d'anthony, (à l'entrainement mais aussi et surtout sur cette fin de course) , à la patience  et au soutien de Patricia et aux encouragements extraordinaires  de  Jules ,Tristan et Mélissa ....
 je ne pouvais pas abandonner !



Encore merci à vous ! 
et à tous les cours tout doubs pour leurs messages d'encouragement avant et après la course.


Finalement avec 2129 arrivants :

je termine 1214 ème en 6 H 25 min et 30 sec

Un bon résultat qui devrait me faire gagner une ligne pour l'année prochaine

Mais çà c'est une autre histoire.

Et bravo à vous pour être aller jusqu'au bout de cet article , certes un peu long .
Mais bon c'est pour se souvenir de tous ces moments plus tard,  ou au moment de se réinscrire .

Repost 0
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 20:34


Voici le premier podium de l'année 2009

                                                      
                     

  1er   Gilles  avec  86 km  en 7H00

       

  2 ème   Patricia  avec  74 km en 7H50



  3 ème   Stéphane   avec   66 km

  

   4 ème   Eric    avec   55 km



   5 ème   J-C       avec   51 km



 6 ème   Virginie
   32 km mais  résultats communiqués en retard


   7 ème  Olivier
      avec 0 km mais 313 km en ski de fond


    8 ème   Anthony
        avec 0 km mais 204 km en ski de fond

  

         9 ème   Luc   
résultats non communiqués

    


   10 ème   Marilyn 
         le ventre s'arrondit doucement 
          et le petit ou la petite se porte bien




                 Bilan du podium de janvier              

Le mois de Janvier est un mois de reprise, les objectifs sont encore très éloignés. Les cours tout doubs attendent tranquillement le mois de février pour reprendre un entrainement plus structuré.

- Gilles s'est bien remis de son claquage et prépare maintenant  son trail ( la pérouse).
- Patricia reprend doucement mais consciencieusement sa préparation 2009
- Stéphane  se remet de sa folle fin d'année 2008 en reprenant calmement l'exercice
- Eric et JC attendent février pour intensifier l'entrainement mais ils sont bien motivés
- Olivier et anthony profitent d'un  hiver bien enneigé pour peaufiner leur technique de skating
- Virginie et Luc ont oublié  la fin du mois, allez c'est  le premier !!
- Marilyn  reste très attentive à l'évolution des CTD et elle attendra l'automne pour reprendre la course




Repost 0
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 16:05



Voici un petit article pour les cours tout doubs à cours d'arguments.
Mais non Anthony ,  tu n'es pas visé personnellement.





Cliquez sur la photo
pour voir l'article

Repost 0

les prochains exploits

 

             Trail de la nuit d'or 

            Villars Fontaine ( 21) 

 

   Samedi 24 novembre

Départ à 17h30

 

Sont inscrits ou presque :

 

        Jean Louis, Fred, Dorothée,

JC, Olivier, Gilles 

 

 

  Voir le site 

 

   

à suivre

 

 

 

 

 

 

Catégories D'article

accueil

Le forum des cours tout doubs

Pour suivre les
dernières discussions
  des cours tout doubs.

cliquez sur l'image 


 

Trophée Trail

P1060012Le détenteur actuel est

Gilles

 

vainqueur Trail 2011

Gilles