Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les Sponsors officiels

logo2 twinner  logo meta aventure (1) Logo-Quadri Coureurs 

 

 

logo campènes

L'équipe des CTD

photo-groupe-retouchee-copie-1.jpg

- les membres

- les records

- le staff technique

Archives D'articles

Le sponsor du mois

3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 13:34

 

logo saintelyon

 

 

Ce soir, ils feront partie des quelque 5000 coureurs sur la ligne de départ. Camelbag dans le dos et frontale sur la tête, Gilles et Stéphane vont s’élancer à 0h00 de Saint-Etienne pour rejoindre Lyon. Une aventure de 68 km à travers les Monts du lyonnais pour une nuit magique, d’espoir, de souffrance et de joie.

 

119E4930  5

 

De la magie du départ quand les frontales s’allumeront de concert au rythme de la musique, des encouragements du speaker et des applaudissements de la foule massée tout autour.

 

Des moments de doute et de souffrance sur le parcours, au cœur de la nuit, quand le terrain devient difficile, quand le froid vous saisit ou quand, au fil du temps, la fatigue vous gagne.

 

Des lueurs d’espoir quand les kilomètres défilent et vous entraînent pas après pas un peu plus près du but final.

 

De la joie immense, enfin, au moment de passer, au bout de la nuit, sous l’arche d’arrivée tant attendue.

 

DSC02506.JPG 

Nous leur envoyons donc tous nos encouragements et leur souhaitons bon courage et bonne chance. Nous espérons avoir de leurs nouvelles demain matin entre 8h00 et 9h00.

 

 

ALLEZ LES GARS, ON EST AVEC VOUS !   

 


Les supporters les plus fidèles, les plus férus et surtout les plus noctambules qui n’ont pu se rendre sur place, pourront suivre leur évolution tout au long du parcours sur le site de la course qui a mis en place un suivi live (cliquer sur la photo ci-dessous) :

 

affiche saintélyon

 


 

Repost 0
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 20:27

En attendant la SaintéLyon ce week end, retour sur le trail des brosses auquel participaient Armelle, Eric et Stéphane :


 

CSC 0299Stéphane, Armelle et moi sommes donc inscrits au trail des brosses qui se déroule à Chantraine en banlieue d'Epinal. Le parcours se déroule en fôret.
2 distances au programme. Le 26 km pour Stéphane et 1000 m de dénivelé positif environ. Stéphane se prépare pour la Saintélyon et vient pour se rassurer par rapport à sa préparation et son état de forme. La petite distance 13 km pour Armelle et moi avec 3 à 400 m de dénivelé positif.

Le temps est brumeux en ce dimanche matin, le soleil ne parvient pas à percer le brouillard, bien installé dans cette vallée. La température est d'environ 5°. Le parcours est assez roulant, et pas détrempé.


trail brosses 3Vous l'avez sans doute reconnu, le célèbre Jean-Paul Sp......était aussi au départ !
 

Le départ du 26 km est donné à 9h00. Celui du 13 km sera donné à 10h15, pour 10h00 prévu dans le programme initial. 2 ravitaillements pour le 26 km et 1 pour le 13.
La 2e moitié du 26 km emprunte le parcours du 13 km. Stephane a calculé que les concurrents du 13 km devraient rattraper ceux du 26 km.
 

 

Stéphane trouve une motivation particulière dans la volonté que je ne le rattrape pas avant l'arrivée ! Et cela fonctionne. Il effectue une course propre, en gagnant du temps sur ses concurrents sur les parties plates et finit 43e / 250 en 2h15 à 25 minutes du premier et assez satisfait de sa course.


trail brosses 1Mais qui est ce CTD qui s'extirpe du brouillard ? Eric bien sûr !
 

Pour moi, la motivation dans cette course consiste à faire une séance à un bon rythme. Pas assez de volonté ou de forme pour courir tout le temps dans les montées. Je me fais donc doubler copieusement dans ces parties. Je rattrape quelques coureurs dans le plat comme stephane. Je termine 38e/302 en 1h07.

Armelle effectue, comme souvent en 2011, une super course pour finir 1ère V1/24 et 6e femme/88, avec un chrono de 1h14 et une place au scratch de 89/302. Bravo Armelle !


trail brosses 2
 

Malheureusement, l'organisation semblait un peu perdue dans les chronos et résultats, si bien que nous n'aurons pas le courage de les attendre plus longtemps après la course, malgré une bonne attente dans la salle.


Nous regagnons donc Golbey pour le repas d'après course. Je remercie Stéphane et Armelle pour les desserts apportés ainsi que le vin plein de "souplesse". Je récupérerai le prix de Armelle le WE du 26 novembre.


Espérons que ce tremplin vers la Saintélyon aura été bénéfique, nous le saurons bientôt.

 


Repost 0
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 20:59

Après avoir beaucoup trailé tout au long de la saison, Gilles et Stéphane ont décidé de s'inscrire au plus bel événement de course à pied de cette fin d'année : la SaintéLyon.


 

 

affiche saintélyon

Si Gilles a déjà foulé à 2 reprises (relais en 2007, solo en 2010) les routes et sentiers des Monts du Lyonnais, Stéphane, qui assistait en spectateur/accompagnateur à l'édition 2010, s'alignera sur l'épreuve nocturne pour la première fois.

 

Alors, à presque une semaine du départ, où en sont-ils ?

 

Partons aujourd'hui à la rencontre de Gilles :

 

DSCN0076Quel est ton état de forme, comment se présente la course ?

Pas de blessure actuellement, et je touche du bois, surtout pour les genoux... Le week-end dernier, j'ai fait une sortie longue, avec frontale, montée de Velars, un bout de la Madone, puis direction la forêt, et retour Fleurey. Et bien la frontale dans la forêt, c'est pas évident tout seul ! Rechercher les croix du sentier Jean Sage, la galère...

Un tendon d'Achille semblait avoir été pas mal sollicité, j'ai préféré m'abstenir d'effort durant la semaine.



Quelle préparation as-tu suivi pour cette course ?5

La prépa, elle s'est faite depuis le début d'année, avec au printemps une montée progressive dans les kilomètres en compèt’ : un été de gros dénivelé, avec Verbier et Zinal, un automne sur la même dynamique, avec comme objectif de trouver la Saintélyon très "roulant"... en comparaison, avec seulement 1300D+.

Les 10km de la Chevignoise est une exception dans le programme d'entraînement, plus à considérer comme un fractionné

 

Quel est ton programme jusqu'à la course ?

Cette semaine, je ne cours que 16km mercredi, 15km dimanche 27/11. Je ne sais pas si mardi 29/11, je ne me dégourdirai pas les jambes 40min, et puis c'est tout... jusqu'à 0h00 samedi 03/12.

 

 

5Tu as déjà participé à la Sainté, quels conseils pourrais-tu donner à Stéphane pour qui ce sera une première ?

Stéphane est un jeune trailer de l'année, hypermotivé, cela se voit aux kilomètres des derniers mois...
J'espère qu'il a allégé le dernier mois d'entraînement, de peur d'en avoir trop plein les gambettes, avec les crampes qui vont avec…

Tout ce que prépare Stéphane est fait sérieusement, le record extra du marathon de Paris est une preuve conséquente.

C'est lui le favori, au vu de sa prépa et du record de km accumulés.

 

Enfin, quel est ton objectif ?

Objectif : en dessous de 7h30, prétentieux comme d'hab’ !

 


Repost 0
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 22:05

Après avoir beaucoup trailé tout au long de la saison, Gilles et Stéphane ont décidé de s'inscrire au plus bel événement de course à pied de cette fin d'année : la SaintéLyon.

 

affiche saintélyon

Si Gilles a déjà foulé à 2 reprises (relais en 2007, solo en 2010) les routes et sentiers des Monts du Lyonnais, Stéphane, qui assistait en spectateur/accompagnateur à l'édition 2010, s'alignera sur l'épreuve nocturne pour la première fois.

 

Alors, à presque une semaine du départ, où en sont-ils ?

 

Je vous propose aujourd'hui les impressions de Stéphane :

 

 

CSC 0230

Quel est ton état de forme, comment se présente la course ?

Je me sens assez fatigué dans l'ensemble, vraiment beaucoup de travail en ce début d'année scolaire. De plus je suis en sortie scolaire la semaine précédente la course, et cela ne s'annonce pas de tout repos. Si on rajoute à cela les 12 h de bus avec un retour vendredi soir veille du départ, ce n'est pas la semaine idéale.

 

 

 

 

Quelle préparation as-tu suivi pour cette course ?

J'ai suivi un plan marathon de 10 semaines auquel j'ai retiré le fractionné court et auquel j'ai rajouté des sorties longues en endurance.


 

 

 

IMGP4552

Quelles ont été tes sensations lors de tes trails ou courses d'entraînement ?

Les sensations lors des trails ont été dans l'ensemble assez satisfaisantes, le 10 km fût plus difficile (j'avais oublié...) C'est plus les sensations à l'entraînement qui m’inquiètent un peu ces 2 dernières semaines.

 

 

Quel est ton programme jusqu'à la course ?

La semaine précédente la course, ce sera repos total forcé, en espérant que ce sera bénéfique.

 

 

Tu vas participer à la SaintéLyon pour la première fois, quel(s) conseil(s) demanderais-tu à Gilles qui y a déjà participé ?

Comment fais-tu sur un effort si long pour gérer les crampes ?

 

 

9
 

 

Enfin, quel est ton objectif ?

La performance de Gilles l'an passé me laisse rêveur, pour une première participation mon objectif est de terminer déjà, ensuite moins de 9 h me satisferait pleinement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A suivre : l'interview de Gilles...

 

 

Repost 0
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 21:24

CSC 0306Bref, je voulais battre mon record du 10 km. Pour ça, je me suis inscrit à la Chevignoise Kalenji. Parce que c’est tout plat, parce que c’est roulant et parce que c’est juste à côté de chez moi. J’ai raconté ça à Cyrille, mon pote du boulot. Il m’a dit : « T’as fait quoi comme programme d’entraînement ? » Je lui ai répondu : « 2 ou 3 séances par semaine pendant 6 semaines ». Il m’a demandé : « T’as fait quoi comme séance ? » Là je lui ai parlé de fractionné, de 30/30, 2x8, 2x10, 2x12, de 400m, 8 fois, 10 fois, non c’est trop, 8 fois donc encore, de 1500 m, trois fois, quatre fois, ah non, là ça n’allait pas, de quelques séances tranquille. Il m’a dit : « T’as fait des séances d’endurance ? ». J’ai dit : « Non », il a dit : « Il te manque du fond », j’ai dit : « Non, j’ai fait 2 trails pendant ma prépa » Il m’a dit : « Tu battras pas !» J’ai dit : « Si, je devrais battre ». Alors il me lance : « On parie ? » J’ai relancé : « On parie quoi ? », il m’a dit « Je sais pas, un bowling ? », et moi j’ai dit : « Tope-la ! »

J’arrive au départ avec Dorothée. Elle va courir aussi, à son rythme, « sans objectif précis ». On retrouve Luc qui va courir aussi. Il est un peu blessé, en manque d’entraînement alors il n’a « pas d’objectif précis ». Y a Thibaut aussi. Il va courir son premier 10 km, alors il n’a « pas d’objectif précis ». Et y a Gilles aussi. Il accompagne Thibaut. Enfin, pas pendant la course. Il me demande : « Tu cours en combien ? » Je lui dit : « Moins de 39’, je veux battre mon record »  Il trouve que c’est un peu trop rapide, du coup, il courra « sans objectif précis » à part celui de me suivre le plus longtemps possible.

Sous la banderole, on est presque 600, ça fait beaucoup, surtout que je ne suis pas trop bien placé. Une fois le départ donné, ça bouchonne et je prends du retard. Je slalome, je double, je bouscule, c’est pas trop cool, mais j’ai pas le choix.

Je cours le 1er km en 3’56, ça va, le 2ème en 3’44, ça va aussi. Le 3ème en 3’46, ça va encore. Le 4ème en 3’51, ça va toujours. Enfin, quand je dis que ça va… c’est au niveau du chrono. Au niveau sensations, c’est moins bien. Je fais le 5ème en 4’03, ça va plus. A mi-course, vers les terrains de foot, je suis encore dans les temps (moins de 19’30), sauf que je ne tiens plus le rythme. La suite ? Le 6ème en 4’06 et le 7ème en 4’07. J’ai encore un petit espoir de me refaire dans les derniers km. Petit coup d’œil au 8ème : 4’10. C’est foutu. Dans les 2 derniers km, je me relâche. Gilles me rattrape et me dépasse. Je ne le suis pas. Il a l’air bien, je ne le suis pas. Dernière ligne droite, enfin presque, dernier virage, dernière ligne droite. Ligne d’arrivée. 40’58…Bref, j’ai foiré ma course.


PIC 0297

 

Après m’avoir accompagné dans les ZigZag du 1er km à doubler pas mal de coureurs, Gilles reprend un rythme de 4’/km et me suit de loin, avant donc, de revenir petit à petit sur moi après le passage dans les allées du château. Il finit sa course sur le même rythme régulier.


PIC 0295

Luc, en délicatesse avec son tendon, fait le choix de partir prudemment. Il reprend la course après une période de repos consacrée aux sorties VTT alors il ne se met pas de pression sur cette course. Mais au terme d’une belle course régulière, il parvient pour la 4ème fois à battre son chrono sur la distance, après le BP, St-Apollinaire et Sennecey.

 

Thibault, lui, partait dans l’inconnu. Il n’avait jusque-là couru que sur des distances assez courtes au BP ou à la Madone. Parti peut-être un peu trop vite, il voit son tonton le rattraper puis le dépasser. Il a un peu de mal à finir mais il termine dans un très bon temps et surtout 1er de la catégorie cadets. Un podium et une grosse coupe pour sa 1ère course. Cette belle performance doit l’encourager pour la suite et, d’après son papa, terroriser les CTD pour la Montée du Poupet 2012 à laquelle il devrait participer en suivant les plans d’entraînement de son coach de père.

 

PIC 0300

Enfin, Dorothée, plutôt habituée aux sorties VTT a pris plaisir à participer à sa 1ère course parmi les CTD. Loin d’être au top de sa forme, elle a quand même tenu à se lancer sur son 1er 10 km. Elle a lutté contre un mal de ventre persistant pour atteindre la ligne d’arrivée dans un temps raisonnable qu’elle espère améliorer la prochaine fois.

 

Après un ravitaillement plus que frugal, Gilles et moi avons assisté à la remise des prix  et au podium de Thibault, pendant que Dorothée bénéficiait des soins dispensés gratuitement par des étudiants ostéopathes (ben oui, autant en profiter !)


PIC 0298 

 

Résultats officiels (sur 579 arrivants) :

 

100ème Gilles              40’40

108ème J-C                  40’58

167ème Luc                  43’19

223ème Thibault          45’20

499ème Dorothée        57’50

Repost 0
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 22:23

CSC 0301L’ambiance des courses sur route me manquait un peu alors me voilà engagé sur le 10 km de Colmar.

 

 

 

Les conditions sont idéales, soleil, assez frais et pas de vent. Le départ est donné à 10h et trois boucles sont à effectuer dans Colmar.

colmar1 colmar2

La première partie de la boucle est assez roulante sur les boulevards extérieurs, la deuxième partie quant à elle nécessite pas mal de relances dans les petites rues pavées du centre-ville où le public est bien présent.

colmar4 colmar5


Jusqu’à la moitié de la course les sensations sont bonnes, je suis sur la base de 38min, mais progressivement cela devient plus difficile.

 

Je maintiens l’allure jusqu’au 7ième km avant de craquer sur les 2 km suivants.

 

J’arrive à relancer tant bien que mal dans le dernier km pour terminer bien épuisé en 38min51s à la 106ème sur 944 arrivants.

 colmar6
Je suis content d’être repassé sous la barre des 39 min, ça faisait longtemps, le souffle m’aura fait défaut sur la fin de course, un peu logique car je travaille davantage l’endurance ces derniers temps.

 

 


 

 

Repost 0
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 18:42

poupet-2011 0268Alors voilà ce que j'ai à dire sur mon 2ème semi marathon  à Lausanne :

 

Le dimanche précédent, je pars faire le tour du lac de Malbuisson (19km) avec Laurence, histoire de me rassurer sur le nombre de km mais au 12ème, grosse baisse de tension et les 7 derniers me demanderont bcp d'énergie pour ne pas tomber... Du coup, je rentre pleine de doutes à la maison : vais-je aller courir ?  Mais après tout, la fatigue était là ce dimanche, nous sortions du resto, sans doute pas top avant d'aller courir or là, je suis en vacances, une semaine sans aller au travail, voilà de quoi reposer (un peu) !

 

Je décide de ne pas stresser, (pas trop) et bois mes litres 1/2 de malto les 3 jours précédents afin de me convaincre que l'énergie sera de retour ! A la pharmacie où j'achète la sporténine, on me dit que la seule façon de remonter son taux de fer, c'est de ne plus donner son sang et d'arrêter de courir : du REPOS ! voilà qui me redonne juste l'envie de prouver le contraire ! S'entraîner 7 semaines pour renoncer la veille, impossible !!!

marilyn semi lau1

Le jour J, je continue cet état d'esprit positif afin de me booster au maximum ! Je pars avec ma gamelle de pâtes dans mon sac et les mangerai dans le train , serrés comme des sardines, tant pis, je sais dans ma petite tête que je dois manger 2 heures avant mon effort, je me tiens à mes horaires même si Anthony pense que c'est + psychologique qu'autre chose !


Il fait super beau et au moment de l'échauffement collectif, on a plus envie de rester au soleil avec Laurence que de suivre le mouvement ! Mais voilà que le micro annonce que l'on peut déjà rejoindre nos sas : oops, on ne s'est pas échauffées ! Très malin !

marilyn semi lau2

C'est parti ! On double vite le meneur d'allure 2h10 et au bout de 3km, je fais signe à Laurence de continuer, je reste derrière sans me prendre la tête : au 8ème km, 1er ravitaillement en solide, le meneur d'allure me double, je le garde en ligne de mire toujours sans me prendre la tête : je continue mon rythme de pensées positives, les enfants nous ont beaucoup fait rire le matin et d'y repenser, ça marche, je pense aussi à Patricia quand je vois les km du marathon qui descendent, elle le faisait seule l'an dernier ! 10 km en 1h01, je me dis que c'est tjs mieux qu'aux rives du Doubs (1h03 ! Où je croyais être rapide!!!) Bref, les km défilent, pas de baisse de moral ni de tension, l'ambiance est super bonne, le temps magnifique, tout baigne jusqu'au 18ème km... où je dois m'arrêter d'urgence : trop mal dans le bas du dos : alors là, grosse montée de stress : ça y est, ça s'arrête là pour moi ??? si près du but ! 2 minutes de crise

Pas question : je respire et je repars : la douleur s'est envolée, complètement fou !

 

Je retrouve notre meneur d'allure arrêté, tête baissée, sa flamme arrachée : que lui est-il arrivé ???

marilyn semi lau3

Je suis heureuse, je sais que je vais y arriver, que je vais mettre à peine moins que l'an dernier, bref, que mon objectif est atteint ! Je pense à la ligne d'arrivée sans vraiment la voir et à Anthony qui j'espère a déroulé sa banderole : Mélissa avait tout préparé ! Ça y est : 2h13 et quelque, je vois Anthony, je suis submergée d'émotion : TROP CONTENTE et sereine : qu'est-ce que ça fait du bien !!!

marilyn semi lau4

 

Je crois que les photos et la vidéos parlent d'elles-mêmes

 

lien vers la vidéo d'arrivée :

http://www.datasport.com/mail/link/fc13110.htm?stnr=7112

Repost 0
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 19:51

P1010918.jpgCa y est, nous y voilà, mon objectif de l'automne se présente devant moi, à savoir le semi de Lausanne.

L'année dernière, sur cette même course, c'était mon 1er semi avec un temps de presque 1h39 avec une préparation qui avait été perturbée par une blessure au foot en septembre.


Pas de foot cette année en préparation mais plutôt des séances de fractionné qui m'ont accompagné durant ces 2 derniers mois dans le but de me rapprocher des 1h35min.

 

Accompagné de Marilyn et d'une ancienne collègue de travail, nous nous rendons en train au départ de la course. Le soleil est bien là, il fait environ 16°C, pas de vent et toujours une très jolie vue sur les Alpes !

Après un échauffement d'une quinzaine de minutes, je me rends dans mon bloc de départ, celui des 1h40min.

 

Ayant décidé d'abandonner le cardio pour la course, je courrai donc aux sensations si on peut dire. Le départ est donné, je laisse derrière moi le ballon des 1h40. Comme toujours le départ est rapide mais je veille à ne pas aller trop vite. Malgré tout, je fais les 5 premiers kilomètres en un peu moins de 22 min et je suis surpris d'être dans un bon rythme avec un cardio qui n'est pas trop haut comme en témoigne une discussion que j'ai avec un concurrent qui avait repéré la fameuse tunique orange. Nous sommes vers les 7-8 kilomètres et mes moyennes aux kilomètres restent régulières aux alentours des 4min25s.

 

Anthony semi Lau1

 Mon passage aux 10 kilomètres se fait en 44min pile, Un rapide calcul me laisse entrevoir un beau résultat à la fin mais ce que je retiens, c'est que je suis encore pas trop mal au niveau souffle et que je n'ai encore pas puisé dans mes réserves.

 

Les derniers kilomètres approchent, je suis à peu près sûr d'atteindre mon objectif, il me faut rester régulier, continuer à boire régulièrement pour éviter un coup de pompe. Je jette un dernier coup d'oeil à la montre, nous en sommes à 1h24 et à peu près 2 kilomètres à parcourir,

Tout le monde accélère un peu et je m'accroche, un petit point à l'estomac se fait sentir mais la fin est proche, la dernière ligne droite se profile devant moi avec ces innombrables arches de publicité.

Anthony semi Lau2

Même si je n'arrive pas à suivre le coureur devant moi, je fais ce dernier kilomètre en 4min12, Je sors mon petit mot pour nos ricains et hop, je passe la ligne, regarde le chrono, regarde la caméra et je vois 1h33min et 29 sec.

 

Je suis vraiment content de ma course, heureux de mon temps et en plus, je me trouve plutôt moins marqué que l'année dernière et ça, c'est aussi bon signe.

Voilà, je pense avoir franchi une étape dans la course, cela me servira sûrement pour les futures échéances

Maintenant, je vais essayer de ma maintenir en forme et ainsi préparer au mieux la saison de ski de fond avec en point de mire la Transjurasienne.

 

Pour voir la vidéo d'arrivée d'Anthony : http://www.migros-finisherclip.ch/de/previews/index/1010/3090

Repost 0
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 18:52

Vous avez pu le constater, les épreuves de course à pied s’enchaînent à un rythme effréné en ce moment. Mais laissons un peu de côté le running pour faire une petite parenthèse VTT.

 

Avec Luc, Dorothée et Cyrille, un camarade du boulot, on a enfourché nos montures à 2 roues à l’occasion du traditionnel Bol d’Air VTT d’automne organisé chaque année à la Toussaint par le club des Randonneurs Dijonnais.

 

Rendez-vous à la maison du plateau de Chenôve, lieu de départ des 3 parcours : 30, 45 ou 60 km. Après 5 km sur les single tracks du plateau, nous descendons vers les vignes de Marsannay avant de remonter à travers bois vers Flavignerot, où nous attend le ravitaillement. C’est aussi là, après 15 km, que se séparent les différents parcours. Alors que Cyrille et Dorothée préfèrent prendre tranquillement le chemin du retour du 30 km, Luc et moi choisissons le 45 avec une boucle de 15 km supplémentaires.


Un single très sympa nous amène alors jusqu’à Velars-sur-Ouche. Il faut alors remonter par des chemins qui me rappellent le tracé de La Madone, bien connu des traileurs du coin, sur Flavignerot.

On ne manquera pas de faire un deuxième arrêt au stand, non pas pour changement de pneus ou réparation crevaison, mais bien pour le ravitaillement. Si au premier passage, on s’était contenté des morceaux de banane, pruneaux ou pain d’épice, on ne pourra s’empêcher cette fois-ci de goûter aux tartines de pâté.

 

Nous reprenons alors le tracé des 30 km en direction du Mont Afrique et de Corcelles-les-Monts avant de rejoindre le plateau de Chenôve.

Cette rando (presque) parafaitement balisée et ponctuée d’un kir offert à l’arrivée nous aura fait passer une matinée très agréable.

 

Si vous aimez ça, rendez-vous en mars ou avril prochain pour le Bol d’Air de printemps du côté de Messigny et Vantoux.

 

Pour plus d'infos sur le parcours : http://connect.garmin.com/activity/125818382#

 

Repost 0
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 15:09

1er           Stéphane              405 km

 

2ème        Gilles                     203 km

 

3ème        Anthony                140 km

 

4ème        Eric                         137 km

 

5ème        J-C                          131 km

 

6ème        Marilyn                  119 km

 

7ème        Armelle                    92 km

 

8ème        Olivier                       67 km

 

9ème        Luc                            25 km

 

10ème     Virginie                     10 km

 

11ème     Patricia                      7 km

 

 

Hé bien ça y est, la barre des 400 kms mensuels est dépassée. Impressionnant Stéphane qui s’est préparé un programme d’entraînement titanesque en vue de la Saintélyon. En faisant le calcul, on s'aperçoit qu'il a couru autant que Anthony+Eric+JC ou que Gilles+Armelle+Olivier+Luc+Virginie+Patricia !!!

 

Gilles continue d’être régulier. Un entraînement sérieux conforté par de très bons résultats lors des derniers trails de préparation.

 

A nouveau sur la 3ème marche, Anthony qui préparait le semi marathon de Lausanne. Sensiblement le même kilométrage qu’en septembre pour être au top. Nous attendons avec impatience son résultat.

 

Eric suit les conseils de son nouveau coach. Pas de course objectif pour l’instant mais soyez en sûr, il devrait être performant en 2012.

 

J-C a repris un entraînement un peu plus structuré et régulier pour essayer d’améliorer son chrono sur 10km.

 

Marilyn, malgré un emploi du temps bien chargé, a trouvé les ressources pour préparer elle aussi le semi marathon de Lausanne. Sa motivation est exemplaire tout comme celle d’Armelle qui courait son 1er marathon avec une préparation allégée.

 

Olivier essaie de garder le rythme dans des décors magnifiques tandis que Luc privilégie le VTT à la course pour ménager son tendon douloureux.

 

Virginie a profité des vacances pour reprendre tout doucement. Malheureusement, elles sont déjà finies. Nous l’encourageons à persévérer.

 

Enfin, mention spéciale à Patricia qui a fait l’effort de courir un petit peu pour ne pas être fanny ce mois-ci.

 

Toujours pas de nouvelles de Laure qui semble préférer les sorties nocturnes aux séances d’entrainement.

En revanche nous savons de source sûre que Hugues, même s’il n’a pas envoyé ses km, fait quelques sorties à pied ou à vélo malgré son manque de temps. Nous comptons sur son retour avec le maillot CTD en 2012.

Repost 0

les prochains exploits

 

             Trail de la nuit d'or 

            Villars Fontaine ( 21) 

 

   Samedi 24 novembre

Départ à 17h30

 

Sont inscrits ou presque :

 

        Jean Louis, Fred, Dorothée,

JC, Olivier, Gilles 

 

 

  Voir le site 

 

   

à suivre

 

 

 

 

 

 

Catégories D'article

accueil

Le forum des cours tout doubs

Pour suivre les
dernières discussions
  des cours tout doubs.

cliquez sur l'image 


 

Trophée Trail

P1060012Le détenteur actuel est

Gilles

 

vainqueur Trail 2011

Gilles