Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les Sponsors officiels

logo2 twinner  logo meta aventure (1) Logo-Quadri Coureurs 

 

 

logo campènes

L'équipe des CTD

photo-groupe-retouchee-copie-1.jpg

- les membres

- les records

- le staff technique

Archives D'articles

Le sponsor du mois

10 mai 2016 2 10 /05 /mai /2016 22:05

La traditionelle montée du Poupet approche à grand pas, mais cela n'empêche pas certains CTD à se confronter à d'autres parcours en ce mois de mai. Est ce pour tester du nouveau matériel ? pour se tester ? perfectionner leur entrainement ? ou encore se forger un mental d'acier ?

Ils ne vous le diront pas ! et garderont bien leur secret jusqu'à dimanche.

En attendant, c'est Anthony et Marilyn qui vous livrent le récit de leur course du 1er mai

Le creux de l'Enfer 2016

Creux de l'Enfer 2016

Avec le 1er Mai qui tombait un dimanche, nous avons pu nous rendre en famille à cette course à Mignovillard dont le nom fait peur : le creux de l’enfer !

Au menu, 11.3 km et surtout ce fameux creux et aussi cette neige qui nous quitte pas depuis quelques mois.

C’est donc avec une température presque hivernale et sous une petite pluie fine que la plupart des course se sont déroulées.

Tout d’abord , Heloise participa à un 400m autour du stade. A grandes enjambées, elle bouclera ce tour à la 4ème place mais comme elle le dit si bien, elle courait avec des 2007 et 2008 alors qu’elle est de 2009.

Creux de l'Enfer 2016

Julien quant à lui faisait 2 tours de stade. Présent aux 1ères places du groupe à mi-place, il paiera son départ rapide et perdra un peu de terrain sur la 2ème partie de course.

Il prendra malgré tout une belle 4ème place.

Creux de l'Enfer 2016

Mélissa a pris le départ elle aussi mais pour 2km700 sur un parcours tracé sur la commune. On la retrouve à 400m de la ligne en bonne position. Malgré tous ces efforts, elle n’arrivera pas à rattraper la 1ere fille qui finira 1 seconde devant elle.

Elle finira donc 2ème de sa catégorie en 13min 08s !

Creux de l'Enfer 2016

A 15h, nous nous présentons donc au départ qui sera une nouveauté pour nous.

De mon côté, c’est l’occasion de faire une course, de remettre le dossard. J’ai pu prendre connaissance des résumés d’Olivier sur cette course pour savoir ce qui nous attend.

En résumé, une descente au 7èmekm et ensuite une montée.

Au niveau performance, je n’ai aucune prétention, je sais bien que je suis en déficit d’entraînement. Il s’agit donc pour moi de découvrir cette course et on verra bien

Creux de l'Enfer 2016

Le départ est donné et je pars en queue de ce peloton composé d’une grosse centaine de participants.

Le parcours est assez roulant, assez plat, succession de petites montées et petites descentes. Je passe au 5ème km en presque 23 minutes. Je ne double personne et personne me double, on enchaine route bitumé et champ jusqu’à cette descente qui nous mène au creux du parcours.. Que nos lecteurs se rassurent, cette descente se fait sur chemin où passe surement des tracteurs et qui n’a rien d’un enfer.. ca descend un peu plus qu’au début et sur un peu plus long ! La montée qui suit n’est pas non plus la montée de la renversée de Metabief mais c’est un long faux plat qui nous permettra de rejoindre le village.

Je trouve par ailleurs cette remontée assez longue et ennuyeuse mais c’est surement la fatigue qui me fait penser cela

J’essaie de rejoindre le concurrent placé devant moi, en vain et je finis cette course en 53min46, un peu conforme à mes prévisions de départ.

Pour ceux qui se pose des questions pour le Poupet, Olivier est régulièrement sous les 50 minutes sur cette course !

Une fois bien rhabillé, je vais à la rencontre de Marilyn qui arrivera toute contente de sa course avec de bonnes sensations ce qui lui donne bon moral pour la suite de la saison !

 

Resultats officiels sur 98 classés:

 

1er El Madi en 39min 09

48ème en 53min46s Hauck Anthony

89ème en 1h10min35s Hauck Marilyn

Repost 0
29 avril 2016 5 29 /04 /avril /2016 00:55

A l'approche de la montée du Poupet, certains CTD s'entraînent et d'autres font des courses.

Patricia et moi sommes dans la seconde catégorie.

Ce week end, Patricia avait des fourmis dans les jambes. Samedi, elle décide de se rendre le lendemain à Clairvaux les lacs pour parcourir l'épreuve des 35 kms.

Pour ma part la distance est beaucoup trop importante à la vue de mon entraînement, mais je décide d'accompagner Patricia en me confrontant à une distance plus raisonnable : 18 kms.

 

Il pleut tout le samedi mais ce dimanche est annoncé plutôt ensoleillé. C'est pourtant sous la neige que nous faisons l'heure de route qui nous sépare du départ.

A 9H30 le soleil est revenu et le départ des 2 distances est donné car les premiers et derniers kms seront communs aux 2 courses.

 

 

Ecotrail des lacs 2016

A peine 1 km pour se mettre en jambe et nous faisons face à la première petite bosse du parcours ( 60 m de D+ en 700m), j'accélère un peu pour éviter d'éventuels bouchons.

Le peloton s'étire et je décide de ne pas partir trop vite, cette année je vais essayer de mieux gérer mes courses.

Du 2ème au 5ème km le terrain est à peu près plat mais très très gras.

Au 6ème km, le début de la montée est en fait le lit d'un ruisseau, impossible de garder les pieds secs aujourd'hui.

La montée est un peu longue et grasse mais pas de gros dénivelé et quelques moments plats ou descendants pour récupérer, les jambes tournent bien et je reprends quelques concurrents. Nous profitons aussi de beaux points de vue aériens.

Le 12ème km est synonyme de descente, elle n'est pas technique mais la pluie de la ville l'a rendue glissante, donc plus difficile. Et ça, ça m'arrange, je fais vite une petite différence, je quitte mon petit groupe et rejoins quelques coureurs.

La montée du 15ème n'est pas longue, je tiens le choc et me lâche un peu dans la longue descente suivante. Je creuse vite de petits écarts. Décidément la descente reste vraiment mon point fort !

 

Reste un dernier km à parcourir, les jambes ont durcies mais je me permets même de sprinter dans les 200 derniers mètres pour gagner une place. Je sais, ça ne sert à rien mais quand on réussit à se forcer comme ça sur la fin, c'est agréable.

Résultat officiel :

18 km 400 en 1h 51 min et 39 sec

85ème sur 317 arrivants

 

Je retrouve Patricia quelques temps plus tard à 500 mètres de l'arrivée.

Elle est en pleine forme, elle double un coureur dans la dernière petite bosse en courant alors que ce dernier marche. D'ailleurs moi aussi j'avais marché à cet endroit. Elle m'impresssionne.

 

Résultat officiel :

Elle boucle les 32 km 500 en 4h13 min et 38 sec

76ème sur 96 arrivants

 

Repost 0
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 17:29

Alors que je voulais vous faire le récit de notre course de ce dimanche, il m'est revenu à l'esprit que je n'avais pas fait celui de notre dernière épreuve : les 19 kms ( en fait 20.3km) du trail des reculées à Lons le Saunier.

Hé bien je m'y mets à l'instant, tout de suite , expressément.

Bon, la mémoire n'étant pas mon point fort, le récit sera plutôt bref cette fois ci.

Dans mes souvenirs, il faisait beau et la température était idéale pour courir.

Nous étions 5 au départ, Gilles dont le récit a déjà été publié, Patricia et moi sur le 19km et Jules et Tristan sur le 10km ouvert à tous et non chronométré. Il faut souligner cette belle initiative de l'organisation qui permet ainsi à des jeunes de pouvoir se tester sur un petit trail de 10kms, avec une belle ambiance et près de 500 personnes au départ.

Trail des reculées 2016
Trail des reculées 2016

Rattrapé par la grippe depuis le mardi, c'est en petite forme et surtout très méfiant que je me présentais sur la ligne de départ. C'est en effet, à peu près dans ces conditions que l'arythmie cardiaque s'était révélée 1 an et demi auparavant.

Je décide donc de faire un départ très prudent.

Parti avec Patricia, quasiment derrière les 650 coureurs de cette épreuve, les sensations du premier km sont très moyennes . Je sens que le cardio est haut et je ne suis pas très à l'aise.

Mais petit à petit les sensations reviennent et je décide d'accélérer un peu pour voir. Je quitte Patricia dans ce deuxième km alors que le terrain s'élève.

 

La première bosse passe bien, le cardio reste un peu haut mais je double assez facilement les concurrents devant moi, je poursuis donc mon effort.

A peine le temps de récupérer en file indienne dans la descente que nous affrontons la deuxième difficulté avec une pente beaucoup plus raide 200m de D+ en 1 km.

La partie entre le 9ème km et le 15ème est une succession de single dans la forêt avec des passages en dévers, des passages vallonnés, des passages en pierre assez techniques et de très sympas petits slaloms entre les arbres.

Je continue à remonter dans le classement, c'est très agréables de ne pas se faire doubler et de rattraper petit à petit les groupes de coureurs devant soi

 

La descente finale me permet encore de gagner de nombreuses places et malgré les cuisses qui se raidissent dans le dernier km, je termine satisfait cette première course de printemps.

Un très beau parcours de trail, très varié, avec plusieurs points de vue très intéressants et  une bonne organisation.

Résultat : 164ème en 2h 07min et 23 sec sur 637 arrivants

Trail des reculées 2016

Patricia en finit un peu plus tard, également satisfaite de cette course de reprise.

Résultat : 321ème en 2h 26min et 59 sec sur 637 arrivants

Trail des reculées 2016

Quant aux enfants, ils ont été très heureux de pouvoir se confronter à des adultes sur une distance qu'ils n'ont vraiment pas l'habitude de parcourir.

Et leurs résultats et leurs plaisirs de courir est assez bluffant.

Jules réalise 47 minutes pour les 9.8 km et 250 m de D+ indiqué sur la montre

Trail des reculées 2016

Tristan terminera lui en moins de 53 minutes.

 

Une belle expérience à renouveler !!!

Trail des reculées 2016
Repost 0
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 07:21

Nous étions 5 CTD ce week end à Lons le Saunier, sur les différentes distances proposées.

Le premier a rendre son récit de course est comme d'habitude Gilles.

 

Trail des reculées ( 44 km)

Après un échauffement avec une coach de Zumba.

Le signal est donné à 7h30,direction la Côte de Montaigu, puis Conliège,via le tunnel des 100 Marches.

J'ai essayé de tenir 9 km/h sur 18 km...

Balade sur les belvèdères de la Guillotine,puis des tilleuls

puis le nouveau de l'Ermitage.

La Reculée de Beaume les messieurs par les échelles de Crançot.

Très beau passage au pied d'une cascade

Ravitaillement dans la cour de l'Abbaye de Beaume puis Montée sur Granges sur Beaume qu'il faut mériter .

Descente par le Chemin des Laves

Echelles de Sermu:grosse difficulté au pied de laquelle,j'ai pu profité d'un massage d'un spectateur sur mes crampes.

15 min d'un relachement agréable + que nécessaire pour revenir sur Lons

La Montée de Pannessières nous permet une très belle vue sur un chateau limitrophe de Lons

2,5 km dans la ville de Lons

 

 

45,2km au compteur à l'arrivée

La météo clémente jusqu'à l'arrivée,la pluie fine attendait pile mon arrivée

 

1er Sylvain Couchaud 3'48

2ème Yannick Pierrat 3'52

1ère Stéphanie Curty 4'59

2ème Lucie Denoyer 5'19

Gilles 170ème 6'10 170ème 19ème V2

 

Bonne course de fin de convalescence mais des crampes pénibles,liées au manque de km,plus que du manque d'hydratation,

De très bonnes capacités de récupération,car dès mardi,j'ai pu faire 1 h de vtt

A bientôt

Gilles

Trail des reculées ( 44 km)
Trail des reculées ( 44 km)
Repost 0
17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 07:32

Allez hop, c'est la reprise

Le soleil revient, il est maintenant temps de rechausser les baskets et de muscler ses petits mollets afin de préparer un printemps sportif et prolifique en entrainement et courses à pied.

 

En voilà un qui est déjà fin prêt et vient de publier le récit de sa première course de mars, il s'agit bien sur de Gilles.

 

Me concernant dimanche 13 mars m'a porté bonheur;

grosse inquiétude s'agissant de ma très récente contracture à la cuisse droite.

En dépit des massages et messages rassurants de mon kiné,je n'en menais pas large à 9h45,

au départ de la Transmontagne,situé à Pont de Pany.

150 courageux ,froid de saison -2° au moment de s'élancer.

Evidemment la prudence était de rigueur...je devais fonctionner aux sensations !!! selon les directives du même kiné ???

mais qu'est ce que cela veut dire ?

Bref,montée dans le bois,tout de suite sans hors d'oeuvre,descente en bas d'Urcy,et montée très longue jusqu'au col du Leuzeu,

ce sont plutôt les descentes qui m'inquiétaient côté sensation cuisse.

9 km/h jusqu'au 26 km,avec la grimpette derrière Couchey,avant de redescendre sur Chenôve.

Bilan même pas mal,toute les grimpettes en mode course,sans marcher,ça s'était la bonne surprise,sur 29km.

 

Résultat :

1er h E. David(comme d'hab) 1'58

2ème B.Petitjean

1ère fille : Ch.Touvrey 2'27

mon temps anecdotique 3'17 116ème sur 148 9ème V2

A+

peut-être aux Reculées ?

Gilles

C'est la reprise
Repost 0
3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 14:59

Je profite de cette petite chute de neige pour souhaiter à tous les courstoutdoubs et les autres coureurs et coureuses

UNE TRES BONNE ANNEE 2016

 Il a enfin neigé sur le mont d'or
 Il a enfin neigé sur le mont d'or
 Il a enfin neigé sur le mont d'or
 Il a enfin neigé sur le mont d'or
 Il a enfin neigé sur le mont d'or
 Il a enfin neigé sur le mont d'or
Repost 0
30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 21:43

 

Pour terminer cette année 2015 de course à pied, Patricia et moi avons décidé d'innover.

Entraînés par des copains d'Autun et profitant d'un week end en famille chez ma soeur dans les environs de St Etienne, nous avons décidé de partir faire une belle promenade à la découverte de cette ville et de ses collines avoisinantes.

Bon ! On nous avait vendu un petit trail urbain assez facile malgré les 33 kms annoncés, tout en profitant des dernières douceurs de l'été indien. Et bien il ne faut pas toujours croire ce que l'on vous raconte !

On s'en est très vite aperçu, avec les averses de neige du samedi midi en allant chercher nos dossards. Et ce n'est pas la traversée annoncée du chaudron le lendemain qui empêchera la neige et le froid de nous saisir.

On découvrira aussi que ce trail compte plus de 900m de D+ sur des terrains très variés, allant des terribles marches d'escaliers aux sentiers montants des trails plus traditionnels.

Alors on enfile notre tenue verte de circonstance et c'est parti pour l'aventure !

 

 

Sainté Trail Urbain 2015 ( 33km)Sainté Trail Urbain 2015 ( 33km)

A 9h30; il fait 0° sur le parvis du Zénith

On retrouve les 400 participants pour une minute d'applaudissements et une marseillaise chantée par tous les coureurs avant de s'élancer dans la ville.

Sainté Trail Urbain 2015 ( 33km)
Sainté Trail Urbain 2015 ( 33km)

Tout commence par 2 km de plat entre les batîments, après tout c'est un trail Urbain.

Je prends mon allure de croisière en un peu moins de 5 min au km.

Puis on est rapidement mis dans le bain, la première bosse est courte mais assez représentative de ce qui nous attend, elle commence par une montée de moins en moins douce dans une rue, avant d'atteindre une cinquantaine de marches d'escalier bien cassante pour finir par un chemin boueux pour contourner le cimetière.

 

Pas le temps de profiter de la vue ( de toute façon les nuages sont très bas ce matin), hop on redescends par des escaliers que je dévale 2 par 2.

 

Sainté Trail Urbain 2015 ( 33km)

Les passages en ville, les montées d'escaliers et les sentiers des parcs et forêts voisines se succèdent ainsi jusqu'au 10ème km.

Je suis bien dans le rythme même si le premier des 3 autunois m'a déjà dépassé depuis quelques km.

 

Passage au premier ravito sous la hola des pom pom girls, je ne m'arrête pas j'ai tout ce qu'il faut dans ma ceinture et puis c'est le début de la première grosse bosse du parcours, plus de 300 m de D+.

 

Cela commence par une rue assez pentue, puis on atteint un petit lotissement et la route devient vraiment très raide. On finira dans la forêt par un vrai single de trail enneigé.

 

Les premiers signes de fatigue font leur apparition !

 

Sainté Trail Urbain 2015 ( 33km)

Dans la descente, je me lâche un peu mais elle est très courte, pas le temps de faire des écarts et surtout, à peine le temps de récupérer.

Nous voici déjà revenu en ville, il faudrait relancer, mais ce n'est pas très roulant, plusieurs "passages secrets" avec de belles petites bosses, plein de virage, de détours...

Très sympa mais assez éprouvant.

C'est à partir de ce moment que je me rends compte que ça commence à revenir de l'arrière. Le trio de tête des femmes me double, impossible de suivre !

D'ailleurs plusieurs concurrents me dépassent, je ne suis plus dans le rythme.

Je ne parviens pas à relancer la machine !! Et il reste près de 15 km.

 

Sainté Trail Urbain 2015 ( 33km)

On ressort alors de la ville pour contourner une colline par un long faux plats sur une voie verte en gravier. Et là, je me traîne.

Je mange, je bois, mais rien n'y fait, le moral n'y est plus !

Même la descente en lacets très sympa ne me redonne pas le sourire

Je sais que derrière ça va remonter encore plus fort, et mes forces diminuent de plus en plus

Sainté Trail Urbain 2015 ( 33km)

Alors je me traîne !

Je marche dans les montées et atteint très difficilement le 10km/h dans les parties plates.

Et à cette allure là, les kms ne passent pas vite !

heureusement, les organisateurs ont eu la bonne idée de nous faire passer par le musée de la mine. Je découvre alors le puit couriot et ses crassiers ( les terrils en stéphanois).

On traverse la salle des machines, la salle des pendus, les douches...

Très sympa !

Sainté Trail Urbain 2015 ( 33km)
Sainté Trail Urbain 2015 ( 33km)
Sainté Trail Urbain 2015 ( 33km)

La visite express terminée, il nous faut maintenant affronter les crassiers

Et après plus de 25 kms, ça pique !!!

 

Le moral et les muscles sont toujours à un niveau très bas, je n'arrive pas à me relancer.

Je subis la course ! Je sais que je vais finir mais ça va être long !

Je me retourne régulièrement. A cette allure Patricia et les 2 derniers autunois vont sans doute pas tarder à faire leur apparition.

 

Je me force à marcher le moins possible et tente tout de même de m'accrocher à certains coureurs.

 

Mais un peu avant la dernière grosse bosse du 28ème km , Nicolas le deuxième autunois me rejoins et m'invite à le suivre. Je lui propose plutôt de me porter mais il refuse, alors je le regarde s'éloigner sans réaction.

 

C'est à cet endroit aussi que Patricia rattrape Yannick, le dernier autunois, ils finiront la course ensemble.

 

La montée du parc Montaud et ses escaliers est exigeante, trop exigeante pour mes mollets qui décide alors très rapidement et d'un commun accord de se crisper et de cramper.

 

 

Sainté Trail Urbain 2015 ( 33km)

La neige, le vent et le froid ne me laisse pas le temps de m'attarder au sommet Les mollets et les cuisses refusant de travailler davantage, c'est sans plier les genoux que j'effectuerai la descente. ;

Je force sur les crampes en espérant que ça passe

C'est douloureux mais je résiste et ne perd pas trop de terrain sur cette partie.

 

Nous entrons alors une dernière fois dans la ville.

Le terrain devient plat et mon electrocardiogramme aussi

Je n'avance pas, j'atteins péniblement les 6min 30 au km,

 

Heureusement une dernière découverte nous attends et me permets de garder un peu de motivation.

Nous entrons dans le chaudron : le stade Geoffroy Guichard

Sainté Trail Urbain 2015 ( 33km)
Sainté Trail Urbain 2015 ( 33km)
Sainté Trail Urbain 2015 ( 33km)

La visite se mérite. Il faut monter les escaliers de la tribune pour déboucher dans le stade.

j'en profite, je visite, prends des photos puis longe le terrain avant de remonter dans la tribune d'en face

Encore un beau passage du parcours !

 

Puis c'est le dernier km ( interminable) pour rejoindre la salle omnisports, symbole de l'arrivée et de la délivrance, pour moi.

 

Patricia et Yannick arriveront 5 minutes plus tard.

Ouf , j'ai eu chaud !

Sainté Trail Urbain 2015 ( 33km)

Après la douche, nous profiterons de la salle chauffée et d'une grosse part de paëlla pour reprendre des forces et refaire la course et le monde tous ensemble.

En résumé : une course exigeante et variée avec un tracé sympa ponctué de passage intéressants. Malheureusement pour moi je l'ai mal gérée avec un départ surement un peu rapide et une préparation pas très adaptée.

A refaire !!!

 

Résultats officiels sur 342 arrivants

 

1er Paul Henri Valours en 2h35 min

49ème Guillaume en 3h 07 min

164ème Nicolas en 3h et 36 min

199ème Olivier en 3h et 44 min

222ème Yannick en 3h et 50 min

223ème Patricia en 3h et 50 min

 

Plusieurs concurrents arrêtés   à la  barrière horaire au 26ème km

 

Repost 0
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 18:27

 

La saison de ski va bientôt commencer dans le Haut Doubs et tous les clubs locaux se retrouvent à Oye et Pallet pour le traditionnel cross des 4 villages.

Les baskets remplacent les skis mais la motivation est la même.

Cette année, seuls les jeunes CTD participent à cette épreuve traversant les villages et paturages jurassiens.

 

Héloïse rejoint les autres "canetons" ( hé oui c'est sa catégorie) pour 800m de course endiablée.

,

Elee part vite , très vite ... trop vite ?

Pas tant que ça car elle termine a une très belle 7ème place , ce qui lui donne le droit de passer sur le pdium des 10 premiers

Cross des 4 villages
Cross des 4 villages

 

Jules en cadets et Tristan en minimes participeront à la même course sur une distance de 5km.

Il fait beau et la température est idéale, de quoi profiter pleinement d'un parcours sec et de paysages très agréables.

 

14h30 : tout le monde se presse sur la ligne de départ

Cross des 4 villages
Cross des 4 villages
Cross des 4 villages
Cross des 4 villages

 

Les concurrents se lancent à grandes enjambées dans les prés.

Jules se place alors que Tristan gère plus prudemment son départ

Cross des 4 villages
Cross des 4 villages

Puis c'est la descente sur le village.

 

Cross des 4 villages
Cross des 4 villages
Cross des 4 villages
Cross des 4 villages

Après 5 km de course ( 4.950 au garmin )


les résultats officiels

 

Jules 7ème de sa catégorie en 19 min 04 sec ( je crois que je peux plus le suivre)

Tristan 13ème de sa catégorie en 22min et 17 sec

Cross des 4 villages
Repost 0
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 22:18

 

Nous étions 3 CTD à faire la Madone,cette année,avec une surreprésentation de la gente féminine, et je pense que cela fera date (historique pour les CTD ?),à voir dans les archives.

 

700 coureurs ,je pense,un record pour l'épreuve,ce dimanche 08/11:

la météo très clémente y était naturellement,pour quelque chose.

 

Alice s'élançait la 1ère ,sur 3,5 km,dans une réservée aux Minimes et Cadets,en dépit d'une différence d'une année; (Alice est de nov 2003,et l'épreuve ne prenait qu'à partir de 200)

Mais rien n'arrête une Super CTD motivée;

 

10h départ en direction de la forêt,1,5 km puis retour et finish en descente.

Alice finit 3ème fille au scratch,en 18 min 39 sec,et surtout 2ème des minimes.

Bravo Alice,2ème podium de la saison après le cross du collège St François

 

 

Trail de la madone 2015
Trail de la madone 2015

10h30 Sylvie et Gilles s'élancent au milieu de 475 coureurs,pour 14 km,

avec toujours ce même parcours en forêt sur 4 km, directionFlavignerot

avant la 1ère difficulté :un bon raidillon de 300 m, et un petit peu de plat,voire une micro descente,juste avant le seul ravito, et l'ultime mais gras radillon de 200 m.

Trail de la madone 2015

Nous sommes sur la crête,en direction de la Madone,

Arrivé au pied de la statue,je connais la pente,toujours ,périlleuse,qui m'attend,

toutefois,cela ne m'empêche pas de sentir mon pied gauche riper,sur une pierre,c'est l'entorse douloureuse qui me foudroie.

 

il reste 4 km de descente,mais c'est quand même 4 km,à tirer la patte,et on oublie le chrono.

De toute façon,il fallait sûrement que je me repose.

Je voulais attendre décembre,et bien ,cela sera novembre...

 

Trail de la madone 2015

 

 

Belle course pour Sylvie qui a pris beaucoup de plaisir à courir ce dimanche

 

 

Trail de la madone 2015

Résultats officiels

1er Thomas Remond 54'44

2ème Gilles Reboul

1ère fille Adélaîde Girardot 1'08

2ème Veronique Assadi

127ème /475 Gilles 13ème V2 1'15 (1'14 à mon chrono)

360ème ,8ème V2 Sylvie en 1'30

 

 

Belle journée pour tout le monde

A bientôt

cijoint le compte rendu BP

Trail de la madone 2015
Repost 0
2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 18:06

Après ce magnifique week end dans le haut doubs, nous n'avons pas pu résister à l'envie de prendre des photos pendant nos sorties longues.

 

Paricia s'est promenée sur le mont d'Or et ses fabuleux panoramas sur la Suisse et la chaine des Alpes.

 

 

Vive le Haut Doubs
Vive le Haut Doubs
Vive le Haut Doubs

 

Quant à moi, mon choix s'est porté sur le tour du lac Saint Point et ses belles couleurs d'automne.

 

Vive le Haut Doubs
Vive le Haut Doubs
Vive le Haut Doubs
Vive le Haut Doubs

Le soleil et la douceur sont encore annoncés pour ce week end.

Alors faites nous profiter de vos paysages de course ou venez gambader dans le Haut Doubs avant que la neige fasse son apparition.

Repost 0

les prochains exploits

 

             Trail de la nuit d'or 

            Villars Fontaine ( 21) 

 

   Samedi 24 novembre

Départ à 17h30

 

Sont inscrits ou presque :

 

        Jean Louis, Fred, Dorothée,

JC, Olivier, Gilles 

 

 

  Voir le site 

 

   

à suivre

 

 

 

 

 

 

Catégories D'article

accueil

Le forum des cours tout doubs

Pour suivre les
dernières discussions
  des cours tout doubs.

cliquez sur l'image 


 

Trophée Trail

P1060012Le détenteur actuel est

Gilles

 

vainqueur Trail 2011

Gilles